Archive

janvier 2016

Browsing

Au lieu d’être obsédé par les critiques ou par le fait de critiquer les autres, consacrez votre temps à vous améliorer vous-même et à améliorer votre entourage.

« Qui consacre du temps à s’améliorer soi-même n’a pas de temps pour critquer les autres. 
María Teresa de Calcuta »

Dans la vie, il a peu de choses aussi épuisantes que le fait d’écouter quelqu’un critiquer en permanence.
En plus de nous enfermer dans un puits rempli de comportements négatifs, nous finissons par nous sentir très mal.
En définitive, les mots et les attitudes des commérages nous usent tellement que notre esprit s’en trouve dévasté.
Quand nous nous trouvons face à ces personnes, nous avons deux options : soit nous éloigner, soit essayer de les aider.
Comme le dit la célèbre phrase, il n’y a pas d’indice si fort de pauvreté émotionnelle et vitale que lorsqu’une personne consacre son temps et ses efforts à critiquer les autres.
Si on est proche d’une personne qui critique tout le temps, il faut savoir qu’elle peut intoxiquer significativement nos émotions, car cela peut nous déséquilibrer très facilement.
Dans ce sens, le fait de vivre en paix n’a pas de prix, car nous devons toujours protéger notre espace physique et psychologique.
Il faut se créer une carapace anti-critiques non constructives, car on dit que les mots blessent seulement quand ils sont prononcés par une personne qui nous importe.

Ce que les autres pensent de vous correspond à leur réalité, pas à la vôtre

Ils savent votre nom mais ne connaissent pas votre histoire, ils n’ont pas vécu dans votre peau, ils n’ont pas porté vos chaussures.
La seule chose que les autres savent de vous est ce que vous leur avez raconté, mais ils ne connaissent ni vos anges, ni vos démons. 

Certaines personnes donnent leur opinion sur une situation, même si personne ne leur a demandé leur avis.
L’objectif de ces critiques masquées est de faire du mal, de mépriser et de profiter de l’inquiétude des autres.
Les personnes qui agissent ainsi ont une estime d’elles-mêmes si faible, qu’elles n’arrivent pas à s’accepter elles-mêmes, ni à accepter les autres.
Personne n’est capable de décoder le ressenti des autres. Nous avons du mal à nous comprendre nous-même, et nous ne savons jamais vraiment ce que les autres vivent, ressentent, apprennent ou ce dont ils souffrent.
Ainsi, nous ne devrions pas donner d’importance à ce que les autres disent de nous, car leurs mots obéissent à une réalité illusoire que leur esprit a créé, portée par le désir de tout savoir.

« Les personnes les plus malheureuses dans ce monde sont celles qui s’inquiètent trop de ce que les autres pensent d’elles. »

Soyez fort face aux critiques

Avec chaque pierre qu’on me lance
Je construis ma forteresse
Elvira Sastre

Si vous écoutez trop souvent les critiques, vous mettez en danger votre bien être et votre équilibre émotionnel.
C’est pour cela qu’il est préférable de consacrer du temps à vous améliorer vous-même et à améliorer votre entourage.

Vous n’avez pas besoin de critiquer ni d’être critiqué, mais vous devez vous préoccuper de corriger vos erreurs, jusqu’à atteindre un plus grand niveau de bien être émotionnel.
Si nous nous dépassons en termes d’épanouissement personnel, nous gagnerons en sécurité, en respect, en humilité, en générosité et en honnêteté.
Nous ne pouvons pas vivre en prétendant être parfaits, mais il est important de maintenir une attitude de progrès constant qui nous offre la possibilité de vivre notre vie sans nous soumettre, sans chantage ni dépendance émotionelle.

Assainissez votre part abîmée

« Ne prêtez pas attention aux choses que font ou qu’arrêtent de faire les autres, prêtez attention à ce que vous faites ou à ce que vous arrêtez de faire. 
Buddha »

Pour assainir les blessures émotionnelles que la critique provoque en nous, nous devons tout d’abord comprendre que nous sommes des personnes uniques et exceptionnelles.
A partir de là, nous devons écarter la peur et penser à nous-mêmes.
La critique non constructive emmène avec elle une grande pauvreté émotionnelle dans le monde fermé de celui qui la profère.
Ainsi, si la personne ne souhaite pas penser à elle-même, mieux vaut faire preuve d’égoïsme et que chacun s’occupe de ses affaires.
Mais coment faire face aux dommages émotionnels générés par les critiques ? Nous allons y réfléchir un moment…

  • La conséquence directe du fait de donner de l’importance à ce que les autres pensent et disent de nous, est que nous finissons par nous transformer en des personnes que nous ne sommes pas.
    Le fait de vouloir plaire aux autres au point de perdre notre identité n’est absolument pas sain.
  • Etes-vous une bonne mère ? Etes-vous une personne qui a du succès ? Etes-vous intelligent ? Faites-vous bien votre travail ? Plaisez-vous aux autres?
    Vous rendez-vous compte de toute l’énergie que vous perdez en vous inquiétant de ce que les autres pensent de vous ?
  • Même si nous avons tendance à penser que nous sommes le centre des regards des autres, en réalité,  ce que nous faisons et que nous arrêtons de faire n’a pas grande importance pour eux.
    C’est-à-dire que les autres pensent beaucoup moins à nous que ce que nous croyons.
  • Peu importe que vous fassiez quelque chose d’une manière plutôt que d’une autre, il y aura toujours quelqu’un qui l’interprétera mal.
    Essayez de vivre et d’agir comme vous bon vous semble. Soyez naturel et rendez-vous compte que la seule voie pour être en harmonie avec vous-même est de faire ce que vous ressentez à chaque moment.

N’attendez pas que les autres comprennent votre voyage, surtout s’ils n’ont jamais eu à emprunter votre chemin. 

Même si les hommes se concentrent d’abord sur le physique, des facteurs comme le sens de l’humour, les intérêts communs ou les affinités particulières sont également déterminants.
Mesdames, imaginez que vous avez un rendez-vous galant ce soir.
Vous vous préparez soigneusement, vous vous rendez au lieu indiqué, et vous commencez à avoir une conversation agréable avec la personne. Tout semble aller pour le mieux.
Ce qui est étonnant, c’est que dans ce genre de situation, nous nous posons toutes la même question au fond de nous-mêmes : « A quoi est-il en train de penser?« .
« Toujours à la même chose ! A quoi pourrait-il penser d’autre ? ».
Voilà souvent la première réponse qui nous vient à l’esprit. Pourtant, le cerveau masculin n’est pas une machine uniquement gouvernée par la testostérone et le désir sexuel.
De fait, nous pensons également au sexe dès le premier rendez-vous.
Il apparaît donc exagéré de dresser un tableau si extrême des différences entre hommes et femmes.
Bien évidemment, nos cerveaux sont sexualisés. L’encéphale d’une femme ne traite pas les informations de la même manière que le cerveau d’un homme.
Les deux réagissent, analysent et comprennent la même situation de façon complètement distincte.
Aujourd’hui, nous allons vous parler du « cerveaux divisé » des hommes.

A quoi pensent-ils lorsqu’ils sont avec une femme ?

Selon une étude réalisée par l’Université de Cambre, la psychobiologie de l’attirance physique est plus ou moins la même entre les hommes et les femmes, dans les premiers instants de la rencontre.
Les aspects qui sont similaires vont vous être très familiers :

  • L’attirance physique et le stress sont étroitement liés.
    Lorsqu’une personne se trouve en face de nous, et qu’elle nous plaît, cela déclenche une sorte d’instinct primaire dans le cerveau, chez l’homme comme chez la femme.
  • Vous savez que le stress est un phénomène qui se déclenche pour nous mettre en alerte afin d’atteindre un objectif, ou de fuir un danger.
    Toutefois, le stress peut également être un allié dans notre vie lorsqu’il se présente d’une manière mesurée, comme dans le cas d’une rencontre amoureuse.
    Cependant, si nous perdons le contrôle sur cette sensation, nous commençons à dire n’importe quoi, à être très nerveux, à transpirer, etc.
  • Quel que soit le sexe, le stress augmente les niveaux de cortisol dans le sang et réduit la production de sérotonine, un neurotransmetteur capable de nous donner une sensation de détente.
    Nous entrons alors dans un processus d’obsession et de fixation.

Chez l’homme, le rôle que joue la testostérone peut parfois être en lien direct avec le phénomène du « cerveau divisé ».
Voulez-vous savoir par quels processus mentaux passent les hommes?

Ils regardent d’abord le physique

Nous devons également être honnêtes de notre côté : l’apparence physique est une sorte de carte de visite, sur laquelle nous nous attardons tous de manière instinctive.
La femme a tendance à valoriser l’apparence physique de manière globale. Elle va regarder le visage, le corps, le style vestimentaire, la démarche, etc.
Les hommes, de leur côté, se focalisent également sur le physique, mais vont plus loin.
Dans un premier temps, ils vont évaluer si la femme les attire sexuellement.
Lorsque cela se produit, le cerveau masculin active différents processus :

  • Même si au moment de la rencontre l’élévation du niveau de testostérone est la même chez l’homme et chez la femme, une étude récente de l’Université d’Etat de l’Ohio, a révélé que les hommes pensaient bien plus au sexe que les femmes.
  • En visualisant les scènes de sexe et en ressentant une attirance sexuelle forte, se produit le phénomène du « cerveau divisé ».
    L’encéphale masculin va être obligé de se dédoubler pour développer une technique adéquate de séduction, tout en gardant son calme et en visualisant des images mentales d’amour physique, qu’il reçoit de manière instinctive.

Séduire, une tâche difficile

Même si les hommes portent toute leur attention sur le physique de la femme dans les premiers instants de la séduction, ils valorisent également les aspects suivants:

  • Le sens de l’humour
  • La tonalité de la voix de la femme
  • Les intérêts communs
  • La réceptivité de la femme à leurs propos et l’existence d’affinités

Selon diverses études, les femmes sont beaucoup plus sélectives au moment de rechercher un partenaire.
Elles se focalisent sur plus d’aspects, notamment sur des points très détaillés comme le fait de se sentir comprises et écoutées, ou encore sur l’existence d’une complicité sincère.

  • Alors que les femmes fixent leur attention sur de nombreux détails, les hommes développent diverses stratégies pour capter notre attention, pour nous séduire et pour montrer le meilleur d’eux-mêmes.
  • Cependant, ils vont mettre au point toutes ces techniques, tout en pensant grandement à leur désir sexuel qui, d’une certaine manière, fait baisser la production de sérotonine et les empêche de penser calmement.
  • C’est à ce moment-là qu’apparaissent les rires nerveux, la transpiration ou des propos exagérés qui ont pour but de les faire apparaître comme plus attirants et plus irrésistibles que les autres (même si les femmes peuvent aussi se comporter de cette manière).

L’homme a-t-il vraiment un cerveau divisé ?

Pas du tout ! Cette image amusante qui nous est transmise notamment par les films des studios Pixar, est une simplification des différents processus complexes du comportement humain.
Le cerveau humain fonctionne avec des zones très spécialisées.
Pour autant, il n’y a pas un hémisphère qui transforme l’homme en un être plus sentimental, et un autre qui l’oblige à être une bête soumise à son désir sexuel.
Face à des situations d’attirance physique, les phénomènes suivant se produisent :

  • Un choc entre tous les mécanismes biologiques. Nos désirs instinctifs butent contre notre cortex préfrontal, une partie de notre cerveau chargée de coordonner nos actions et nos décisions.
  • Nous agissons de manière moins rationnelle, car notre amygdale cérébrale est inhibée.
  • Selon diverses études, la tonalité de la voix et les expressions faciales de la personne que nous avons en face de nous, sont des indicateurs de réceptivité, et initient véritablement la phase de séduction.

En conclusion, les hommes peuvent se montrer davantage bipolaires que les femmes durant les rendez-vous galants.
Ils pensent davantage au sexe, mais n’oublient pas totalement qu’ils souhaitent une relation durable et une partenaire avec laquelle ils pourraient partager leur vie, et être heureux.

Puisque le bonheur se compose de petits instants, il est important de savoir l’apprécier. Pour cela, nous devons nous accepter et nous aimer tels que nous sommes, avec nos défauts et nos vertus.
L’acceptation de chacun est une aventure qui peut durer un certain temps.
Au moment où nous nous sentons bien avec nous-même, avec ce que nous avons et ce que nous avons obtenu, l’équilibre intérieur fait son apparition.
 

Certaines personnes passent une grande partie de leur vie à feindre des choses qui n’existent pas.

Elles ne s’acceptent pas et passent leur temps à faire des efforts pour changer les choses.
Elles sont à la recherche d’un idéal bien définit dans leur tête, mais qui ne s’ajuste presque jamais à la réalité.
Très peu de femmes bénéficient d’un corps parfait toute leur vie. De fait, même les mannequins n’ont pas le corps dont elle rêveraient tout le temps.
Il y a également des personnes qui, au lieu de focaliser leur obsession sur un corps parfait, aspirent à une vie parfaite : une maison parfaite, un mari parfait et des enfants parfaits.
Cependant, la vie n’est pas parfaite et la perfection absolue n’existe pas non plus. Dans cet article, nous vous invitons à réfléchir à ce sujet.

Moins parfaite mais plus heureuse

On dit que ceux qui comprennent la beauté sont ceux qui ont compris qu’elle se trouve dans l’imperfection.
Si vous vous demandez pourquoi, la réponse est simple : n’importe quelle imperfection nous rend uniques et irremplaçables, d’où la magie produite.
Le fait de nous accepter dans chacune de nos nuances, avec nos défauts et nos perfections, nous aidera à trouver l’équilibre avec nous-même.
Ensuite, arrivera l’équilibre avec le monde et les personnes qui nous entourent.

  • Qui ne s’accepte pas soi-même développe un sentiment d’insécurité envers soi-même.
  • L’insécurité génère également de l’insatisfaction. Les personnes insatisfaites d’elles-mêmes finissent par être frustrées et développent des comportements peu adaptés (peurs, jalousies, etc.)
  • Personne n’est plus heureux lorsqu’il a un corps parfait. Les personnes qui ont obtenu le corps dont elles rêvaient après des séries d’exercices, des régimes restrictifs et même la chirurgie, découvrent qu’elles continuent à ne pas s’accepter.
  • Il faut également souligner que parfois, ce besoin d’auto-perfection est inculqué dès l’enfance.
    Le fait d’avoir une mère stricte ou un père sévère nous plonge dans une certaine insécurité et nous porte à penser que la perfection ne peut être que l’unique réponse.

Il est nécessaire de tenir compte de son cycle vital et de se rendre compte que finalement, nous réussissons à nous assumer tels que nous sommes.
Cet instant doit apparaître une fois l’adolescence passée et au moment de la jeunesse, lorsque notre corps a mûri.
A partir de là, débute la grande aventure de notre vie, où ceux qui sont les plus avantagés en terme d’émotions et d’estime de soi avanceront sur leur chemin de vie avec une plus grande intégrité, et ouverts à tout ce que leur offre la vie car ils ont beaucoup à donner à la vie en général.

Chaque jour, je suis plus humaine et plus réceptive à ce qui m’entoure.

Que veut dire être plus humaine ? Nous sommes tous des personnes, nous naissons, nous grandissons et nous essayons d’apprendre de chaque élément qui nous entoure.
A présent, les émotions différencient l’humain du monde animal.

  • Etre plus humaine c’est être plus sensible aux réalités du quotidien.  
  • C’est savoir nous écouter nous-mêmes, comprendre nos besoins et être capable de pressentir ceux des autres, pour tisser des liens, et manifester de l’empathie.
  • Nous sommes tous humains, mais une seule partie de nous agit avec une authentique intelligence émotionnelle, en respectant, en écoutant, en communiquant de manière intègre et en favorisant une véritable  complicité.

Pour atteindre ce niveau de connexion avec les personnes qui nous entourent, il est nécessaire de se connecter avec soi-même en s’acceptant.

  • L’acceptation ne se limite pas seulement à être satisfaite avec son corps et avec son aspect physique.
  • L’acception, c’est assumer son passé, ses triomphes mais également ses erreurs.
  • Il est nécessaire d’accepter les échecs tout en les intégrant pour en tirer les leçons.
    De cette manière, on laisse place à l’acceptation de chacun des aspects de notre vie, de notre passé et de notre présent.

Etre heureuse ne signifie pas ne pas commettre d’erreurs. Il ne faut pas croire que ceux qui réussissent tout et qui ont l’air d’avoir une vie parfaite, sont forcément heureux.
Le bonheur est composé d’instants, et il est indispensable que son point de départ soit notre propre intérieur.
Les personnes qui savent agir avec humilité en respectant les autres et en favorisant le bonheur des autres, réussissent à vivre au quotidien dans un monde bien meilleur.
Ainsi, n’oubliez jamais d’être toujours plus humaine, moins parfaite et plus heureuse.

En plus d’être un excellent exfoliant, le mélange d’avocat et de sel marin nous aide à relaxer nos pieds et à réactiver la circulation sanguine dans cette zone.
Lorsque l’été arrive, nous aimons tous avoir de jolis pieds, sans irrégularités, sans cors, etc. Tout cela dans l’objectif de pouvoir porter les dernières chaussures ouvertes que nous venons d’acheter.
Pour cela, il faut que nous prenions conscience que, de la même manière que nous le faisons pour notre visage ou pour nos cheveux, nous devons suivre une routine de beauté et de soins quotidiens pour que nous pieds puissent jouir d’une bonne santé et d’une excellente apparence.

Il ne coûte rien de se préparer un bain de pieds relaxant une fois par semaine, ou d’exfolier ses pieds de temps à autre à l’aide de petits massages.
Cela permettra de nous préserver contre le phénomène de gonflement qui peut s’observer dans cette zone après une longue journée de travail.
Les pieds sont plus qu’une partie de notre corps que nous souhaitons mettre en valeur pendant l’été. Ils nous permettent de soutenir notre corps.
Lorsque nous portons des chaussures mal ajustées, ou lorsque nous avons de longues journées actives, tout notre corps ressent le mal que nous faisons à nos pieds.
Dans cet article, nous allons vous indiquer comment bien préparer vos pieds pour qu’ils soient resplendissants, en moins de 15 minutes.
Mais sachez qu’il est très important que vous en preniez soin au quotidien. Vos pieds supportent vos pas, et sont les racines qui vous unissent à la vie.

Comment avoir des pieds superbes en 15 minutes seulement

Imaginez que vous venez juste de rentrer chez vous, et que vous devez vous préparer pour un événement spécial, pour un rendez-vous galant, ou simplement pour une petite promenade.
Vous voulez mettre vos plus belles chaussures ouvertes, et avoir de beaux pieds.
Quels conseils devez-vous suivre pour les rendre rayonnants de santé rapidement et de manière efficace ?
Nous vous invitons à prendre connaissance des meilleurs conseils express pour vos pieds :

1. Éliminer les durillons et les mauvaises odeurs en moins de 5 minutes

De quoi avez-vous besoin ?

  • 30 g de sel marin
  • 30 g d’huile d’olive
  • Un demi-avocat
  • 5 ml d’huile essentielle de menthe

Préparation

  • C’est très simple. Commencez par prendre un bol, dans lequel vous allez écraser le demi-avocat jusqu’à l’obtention d’une pâte très fine.
  • Ensuite, mélangez dans le bol tous les autres ingrédients : le sel de mer, l’huile d’olive et l’huile essentielle de menthe. Essayez d’obtenir une crème bien fine,mais avec une texture suffisamment épaisse pour pouvoir vous faire un massage avec.
  • Mettez cette crème dans la paume de votre main, et faites-vous un massage sur tout votre pied, en passant par le talon, la plante et les orteils.
    Essayez de faire en sorte que ce massage soit assez énergique pour réactiver votre circulation sanguine, et pour qu’il puisse agir comme un exfoliant, grâce au sel de mer qu’il contient.
  • Enfin, rincez-vous les pieds à l’eau tiède pour éliminer toute la crème à base d’avocat. Terminez par un filet d’eau froide. C’est très relaxant !

2. Coupez vos ongles de manière adéquate

Le soin des ongles de pieds est quelque chose de fondamental. En conservant des ongles longs, vous pouvez provoquer de petites plaies, voire un ongle incarné, à cause de la forme de vos chaussures.
Les ongles ne sont pas uniquement cette partie de vos pieds que vous pouvez mettre en valeur en leur appliquant un joli vernis assorti à vos plus belles chaussures.
Si vous n’en prenez pas soin, vous pouvez provoquer des infections, voire des champignons.
Prenez bonne note de la méthode adéquate pour couper vos ongles, cela ne devrait pas vous prendre plus de 4 ou 5 minutes.

  • Coupez vos ongles avec des ciseaux adaptés ou avec des coupes-ongles spécialement conçus pour les orteils (n’utilisez pas ceux dont vous vous servez pour vos mains).
  • Désinfectez l’accessoire choisi avec de l’alcool, puis mettez-vous dans un endroit confortable, les pieds sur une serviette.
  • Commencez pas coupez l’ongle du gros doigt de pied, et essayez de lui donnerune forme rectangulaire, jamais arrondie. De cette manière, vous éviterez qu’un de vos ongles ne s’incarne.
  • Ne coupez jamais vos ongles trop courts. Rappelez-vous que les ongles ont pour fonction de protéger vos orteils et votre peau. Si vous les coupez trop, vous vous exposez au risque de souffrir d’une infection.
  • Limez vos ongles si vous en avez besoin, puis humidifiez-les à l’aide d’un morceau de coton imbibé d’huile essentielle de lavande, qui vous permettra defortifier vos ongles, de les protéger des bactéries et de favoriser leur oxygénation.

3. Des pieds délicats, doux et brillants grâce à l’huile de rose musquée

L’huile essentielle de rose musquée ne devrait pas manquer à votre collection d’huiles essentielles.
Elle est très efficace pour traiter les peaux abîmées, pour réduire et soigner les cicatrices, ainsi que les brûlures, les coups de soleil, les peaux trop sèches, etc.
Vous pouvez acheter de l’huile essentielle de rose musquée dans des boutiques de beauté spécialisées ou chez un herboriste.
Son coût est généralement élevé, mais l’investissement vaut la peine car elle est riche en vitamines, en minéraux et en oligo-éléments essentiels pour restaurer votre peau, et pour rendre à vos pieds leur beauté naturelle.
Pour le dernier de ces conseils express, il vous faut appliquer 3 gouttes d’huile essentielle sur vos mains pour réaliser un massage doux sur votre talon et vos doigts de pied, qui sont les zones les plus abîmées par les activités du quotidien.
En quelques secondes, grâce à ses propriétés exceptionnelles, l’huile de rose musquée va vous aider à obtenir des pieds superbes, délicats et en pleine santé.
Cette protection va durer plusieurs heures. Allez-vous commencer dès aujourd’hui à suivre ces conseils très simples ? Profitez de la beauté naturelle de vos pieds dès aujourd’hui !

Il est fondamental de développer des stratégies pour empêcher que la mauvaise humeur qui nous entoure, ne nous affecte. Nous devons accepter notre réalité et toujours penser de manière positive.
Nous avons tous vécu des journées durant lesquelles la mauvaise humeur était présente.
C’est comme une pression intérieure et un voile qui nous font voir les choses avec une certaine rancoeur, de l’apathie et beaucoup d’inconfort.

Le plus probable est que cela se soit passé dans des moments ponctuels qui finissent pas s’évaporer car nous savons les canaliser, et nous nous centrons sur d’autres aspects qui dissuadent ce mal être soudain.

A présent… Connaissez-vous quelqu’un qui vit dans un éternel état de positivité où la mauvaise humeur ne s’immisce ni dans ses mots ni dans ses expressions ?
Il est important de savoir que la mauvaise humeur peut également être contagieuse.  
C’est ainsi que nous l’explique une étude réalisée en 2012 par le docteur Lewandonsky et publiée dans la revue « American Scientific ».

Quand la mauvaise humeur nous envahit

Quand la mauvaise humeur survient, le jour se transforme en nuit mouvementée.
Cependant, il s’agit le plus souvent d’ »explosions ponctuelles ».
En général, cette sensation où l’anxiété, la colère et le pessimisme se mélangent pareillement, est très limitée dans le temps.
De nombreuses personnes ont tendance à confronter la mauvaise humeur avec le dialogue interne, en essayant de comprendre ce qui la provoque et en tentant de la gérer.
Il est toujours conseillé de sortir marcher, ou de faire du sport pour soulager cette tension interne et relativiser nos pensées.
A présent, il existe également des personnalités qui sont empruntes d’une mauvaise humeur permanente qui peut être très destructrice pour elles-mêmes comme pour les autres.
Qu’est-ce qui produit cette mauvaise humeur ? Quelles sont les causes les plus communes qui la déterminent ?

  • Quand les choses ne se passent pas comme prévu.
  • L’énervement et la mauvaise humeur ont également la fonction de nous alerter de quelque chose qui nous ennuie.
    Certaines personnes se confrontent à leur mal être, le canalisent et résolvent l’énervement.
  • Les personnes qui l’assimilent accentuent d’autant plus l’émotion négative ressentie.
  • Ce mal être intérieur a tendance à se transformer en un rejet, parfois envers soi-même et envers les autres.
  • Le mal-être personnel génère de la frustration. 
  • Les personnes de mauvaise humeur chronique n’ont pas de capacité réflexive, d’auto-valorisation ni de gestion émotionnelle adaptée.
  • Il y a une négation de la réalité.
  • Parfois, la mauvaise humeur permanente est le reflet d’une mentalité égocentrique où les problèmes sont toujours la plus grande priorité.

La mauvaise humeur se transmet

La conclusion de l’étude et de divers articles scientifiques de la revue Psychologie Today, expliquent les choses suivantes :

  • L’attitude d’une personne, qu’elle soit positive ou négative finit par nous affecter d’une certaine manière.
  • La mauvaise humeur chronique provenant d’un proche ou d’un ami finit par générer des émotions négatives, voire un certain découragement.
  • Nous finissons par développer une série de mécanismes presque inconscients qui nous transmettent cette mauvaise humeur.
  • Tout d’abord, nous imitons certains gestes. Si l’autre personne fronce les sourcils et que son visage reflète son mal-être, nous ferons la même chose car nous ressentirons de l’empathie malgré nous.

Nous ne devons pas oublier que toute expression faciale génère une émotion. Il suffit de sourire pour ressentir des sensations positives.
Ainsi, si nous fronçons les sourcils et que nous éteignons notre sourire naturel, les sensations négatives se feront ressentir rapidement.
Il est étonnant de voir que même dans un espace réduit avec plusieurs individus, comme dans un bureau, il suffit parfois qu’une personne soit de mauvaise humeur pour que les autres se sentent de la même façon.

Comment nous protéger contre le virus de la mauvaise humeur ?

Une stratégie essentielle pour se défendre de la mauvaise humeur des autres, consiste à utiliser ce que l’on appelle un « imperméable émotionnel ».
En quoi cela consiste-t-il ?
Prenez note, car nous sommes certains que cela va vous aider:

  • Quand une personne commence à vous parler d’aspects négatifs, quand elle utilise les critiques et qu’elle emprunte un type de langage chargé de découragement, essayez d’évoquer des ressources positives : 

“Il y a des jours meilleurs ». « Aujourd’hui, c’est une belle journée, il faut en profiter », « D’accord, mais tu vaux bien plus que cela et tu vas y arriver », « Je comprends mais il y a des journées grises pour tout le monde, nous devons être heureux ».

  • Cependant, les personnes très négatives peuvent prendre ces phrases comme un affront.
    En réalité, vous essayez de leur montrer de la proximité mais vous devez vous protéger vous-même pour que rien de tout cela ne vous affecte.
  • Vous devrez faire un effort conscient pour dévier ce fil de négativité extrême.
    Tenez compte de vos expressions faciales, et n’imitez pas la personne qui est devant vous. Cherchez à avoir une expression impassible à travers laquelle votre sourire soit serein.
  • Il suffit d’acquiescer de la tête pour que l’autre personne sache que vous êtes en train de l’écouter.

Les acides gras de l’huile d’olive et les composés antioxydants du citron nous aident à réguler les niveaux de cholestérol et de triglycérides, et améliorent le fonctionnement cardiaque.
Le foie joue un rôle fondamental dans la santé générale du corps car il est responsable de filtrer le sang pour le purifier et pour extraire ces substances toxiques qui peuvent faire du mal aux cellules saines.
D’autre part, c’est l’un des organes les plus impliqués dans le processus complexe d’élimination des déchets qui, pour diverses raisons, s’accumulent dans l’organisme.
Le fait de garder un foie en bonne santé et dans un état de fonctionnement optimal nous apporte de l’énergie, un meilleur moral et se reflète également sur la peau.
A l’inverse, quand il a des difficultés pour mener à bien ses tâches à cause de l’intoxication, le corps en général se voit affecté et une série de troubles surviennent, pouvant altérer la qualité de vie.
Heureusement, il existe de nombreux ingrédients naturels qui peuvent agir de manière positive pour faciliter le nettoyage naturel du foie, tout en apportant d’autres bienfaits au corps.
Dans cet article, nous allons partager avec vous l’incroyable cure d’huile d’olive au citron, dont les propriétés soutiennent la fonction hépatique pour améliorer la santé en général.

Les propriétés curatives de l’huile d’olive au citron

L’huile d’olive extra vierge est conseillée depuis des centaines d’années car c’est un type de graisse saine que l’on peut inclure de manière modérée dans notre régime alimentaire quotidien.
Sa haute teneur en acides gras essentiels et ses antioxydants, en font l’un des meilleurs aliments pour la santé générale du corps.
Cependant, de nombreuses personnes ignorent que lorsqu’on associe cette huile au citron, cela forme un mélange aux vertus incroyables pour le corps. Dans cet article, nous vous expliquons les raisons pour lesquelles il est bon d’en consommer.

Pour l’équilibre du foie et de la vésicule biliaire

C’est l’une des meilleures vertus de cette recette médicinale. Grâce à ses qualités purifiantes, elle a le pouvoir de réduire l’intoxication dans le foie et la vésicule biliaire, tout en facilitant l’élimination des déchets dans ces mêmes organes.
C’est un excellent remède pour les moments d’inflammation et de sensation de lourdeur, car il facilite le nettoyage des toxines qui sont à l’origine des mauvais symptômes.
Ce mélange peut également stimuler les digestions lentes et diminuer l’acidité dans le corps pour prévenir le développement de certaines maladies.

Cette cure aide à prévenir les maladies cardiovasculaires

Les acides gras essentiels qu’apporte l’huile d’olive et les composés antioxydants du citron, agissent de manière positive sur le système cardiovasculaire, en diminuant les niveaux de cholestérol et de triglycérides.
Grâce à cet effet important, son ingestion quotidienne garantit une bonne circulation sanguine et un fonctionnement cardiaque optimal.
Cela permet de réduire le risque de développer des maladies graves comme l’artériosclérose, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Elle prend soin de la peau, des cheveux et des ongles

Les antioxydants de l’huile d’olive et du citron agissent comme les meilleurs protecteurs contre les dommages oxydants causés par les radicaux libres, qui sont à l’origine du vieillissement prématuré de la peau et des cheveux.
D’autre part, l’huile d’olive et le citron concentrent des nutriments essentiels qui renforcent les ongles fragiles pour stimuler leur croissance.
De plus, grâce à leurs propriétés antiseptiques et astringentes, ils agissent comme un traitement efficace contre les problèmes cutanés et les pellicules.

Comment préparer la cure à l’huile d’olive et au citron ?

Cette cure à l’huile d’olive et au citron ne demande aucun autre ingrédient. La simple association de ces deux ingrédients crée un mélange puissant qui permet d’avoir un organisme plus sain et une apparence plus jeune. 

Ingrédients

  • 1 cuillerée de jus de citron (5 ml)
  • 1 cuillerée d’huile d’olive extra vierge (16 g)

Instructions

  • Chaque jour, à jeun, diluez le jus de citron dans de l’huile d’olive extra vierge et consommez immédiatement.
  • Attendez au moins 30 minutes avant de prendre votre petit-déjeuner.
  • Pour détoxifier le foie, prenez-en chaque jour pendant un mois d’affilée.
  • Vous pouvez préparer la même formule pour améliorer la digestion et réduire le cholestérol.
  • Vous pouvez le faire plusieurs fois par an, selon vos besoins.

Si vous le faites pour des questions esthétiques, préparer ce même mélange dans de plus grandes quantités, en fonction de l’usage que vous lui donnerez.
N’oubliez pas vous devez prendre la dose recommandée, car si vous en prenez à l’excès, cela pourrait être contre-productif. 
Une fois le traitement terminé, vous pourrez ressentir les changements positifs sur votre santé.
A partir de ce moment, il est important de continuer à suivre un régime alimentaire sain pour éviter de futurs problèmes au niveau du foie. 

Nous ne devons pas oublier que nous sommes bien plus que notre aspect physique. S’il est évident que c’est ce que tout le monde voit, il s’agit seulement de la pointe émergée de l’iceberg.
Le meilleur âge est celui que vous avez en ce moment, ni plus ni moins. Quand nous sommes très jeunes, nous attendons avec impatience l’âge de l’indépendance, ces années où nous croyons que nos rêves, les amours parfaits et les meilleures aventures se réaliseront.
Plus tard, au fur et à mesure que nous avançons sur le sentier de la vie, il semble que beaucoup de gens ne réussissent pas à trouver un équilibre avec ce qu’ils sont, leur reflet dans leur miroir et les bougies qu’ils ajoutent sur leurs gâteaux d’anniversaire.

Le fait de ne pas se sentir bien avec son âge signifie que l’on n’a pas la vie que l’on aimerait, ni l’équilibre interne qui nous correspond, et cela peut être dangereux.

Chaque année est une vie vécue, c’est plus de temps auprès de ceux qu’on aime, et ce sont plus d’opportunités pour grandir en tant que personne ainsi que pour tisser des liens avec ceux qui nous entourent.
Il n’est jamais trop tard pour atteindre de nouveaux chemins, et il n’est jamais trop tôt pour débuter les aventures dont nous rêvons depuis longtemps.
Dans cet article, nous vous invitons à réfléchir à cela.

Et vous… quel âge avez-vous ?

Certaines personnes ont tendance à dire : “Je ne me reconnais pas dans le miroir, je me sens plus jeune de l’intérieur ».  D’une certaine manière, cela est normal et positif car l’organe qui ne doit jamais vieillir est bien le coeur.
J’ai l’âge que le temps m’a donné, celui que mon visage montre, celui que mes yeux transparaissent.
A présent, à l’intérieur, je lutte chaque jour pour garder un esprit jeune qui ne se fatigue pas de vivre des expériences et de mettre des espoirs dans chaque chose que j’entreprends.

L’infatigable quête de la jeunesse

On raconte que Diane de Poitiers, la célèbre maîtresse du roi Henri II, fut toute sa vie obsédée par la vieillesse.
Elle ne supportait pas de voir comment son visage changeait, comment ses cheveux devenaient blancs et comment elle perdait petit à petit les faveurs du roi qui la désirait.
Elle chercha des milliers de formules et dépensa énormément d’argent à de nombreux alchimistes.
Nous savons qu’elle vécut jusqu’à 66 ans avec un teint fragile, très mince et maladive.
Il est possible qu’elle apparentait beaucoup moins que son âge mais elle y parvint au prix d’une souffrance intense.
Des analyses postérieures de ses os, ont révélé que Diane de Poitiers passa la moitié de sa vie à consommer de l’or pour lutter contre le vieillissement.
Cette lente intoxication en valait-elle la peine? Il semblerait que la quête de l’éternelle jeunesse ne soit pas passée de mode.

  • La quête obsessive de la jeunesse perdue provoque anxiété et frustration.
  • Aujourd’hui, l’aspect physique et le fait de vouloir éviter le passage du temps, sont surfaits.
  • En réalité, s’il y a quelque chose qui est vraiment attirant et qui provoque l’amour, c’est bien la personne qui assume son âge et qui vit sa vie avec intensité, et avec un bonheur qu’une personne de 20 ou de 30 ans n’a pas encore atteint.

La véritable estime de soi, le véritable âge

Qui se sent bien avec soi-même, avec ce qu’il est et ce qu’il a obtenu dans sa vie, se sentira satisfait avec son âge.
Peut-être que vous pensez que cette acceptation passe seulement par le fait« d’accepter votre visage et votre corps” mais en réalité, cela va bien plus loin que l’aspect physique.
Parfois, nous traversons des périodes de déceptions et d’échecs personnels.
Les mauvais moments peuvent générer en nous une sensation de manque de défense, et ce mal être peut se refléter dans l’image que nous voyons de nous-même dans le miroir.

  • Il n’y a rien de plus dévastateur qu’une dépression. Ce sont des instants de crises internes de vie et cette situation nous affecte à tous les niveaux, surtout dans l’aspect existentiel.
  • L’estime de soi est le véritable moteur qui nous pousse tout en nous apportant cet équilibre entre l’externe et l’interne.
  • L’estime de soi doit être travaillée chaque jour et à chaque moment. Nous devons savoir que nous avons tous le droit de passer de mauvais moments, et de nous faire envahir par nos démons.
  • Parfois, nous devons toucher le fond pour pouvoir nous relever. Cela ne fait pas de nous des personnes fragiles, mais des hommes et des femmes qui savent apprendre de leurs expériences.
    Le fait de tout accepter nous permet de nous intégrer à nous-mêmes, et d’accepter pleinement notre âge.

Je ne souhaite pas avoir un autre âge, je me sens bien avec celui que j’ai aujourd’hui, ni plus ni moins, car il correspond aux rêves accomplis.
Chaque jour que j’ai vécu fait partie de mon essence, j’aime ce que je vois et j’aime ce que je suis.
J’accepte mon âge car je sais qu’il me reste encore beaucoup de temps à vivre, et chaque jour je me lance de nouveaux défis et des projets chargés d’espoir.
Je regarde en arrière et je sais que j’ai mûri et que tout ce que j’ai vécu en valait la peine, que ce soit bon ou mauvais.
J’accepte mon âge car je m’accepte moi-même, et qu’il n’y a pas de meilleur bonheur que celui de quelqu’un qui avance tranquillement, en se sentant sûr de lui et satisfait de chaque pierre posée ainsi que de chaque obstacle surmonté.

Le remède à la peau de pomme de terre renforce et nourrit les cheveux. Etant donné qu’il a tendance à l’assombrir, il n’est pas conseillé pour les personnes qui ont les cheveux blonds.
Aujourd’hui, l’industrie pharmaceutique offre des centaines de produits de soin capillaire qui ont pour principal objectif d’aider les femmes et les hommes à avoir de plus beaux cheveux.
Il est évident que la plupart de ces produits nous facilitent la vie et sont d’excellents alliés beauté du quotidien.
Cependant, dans certains cas, leur efficacité n’est pas aussi bonne et ils peuvent même être à l’origine de dommages capillaires, à cause de la réaction des composants chimiques.
De nombreuses personnes oublient l’existence de remèdes naturels, qui, grâce à leurs propriétés, ont la capacité de renforcer et de nourrir les cheveux pour stimuler leur pousse et conserver leur beauté.
Dans cet article, nous allons vous présenter un remède naturel qui a pendant longtemps aidé les femmes à obtenir une chevelure belle et abondante : l’eau de peau de pomme de terre.
Il s’agit d’une solution simple qui peut apporter une brillance naturelle tout en renforçant les racines des cheveux et en diminuant la présence de cheveux blancs. Vous aimeriez essayer ?

Les propriétés de la peau de pomme de terre

Comme avec tous les fruits et légumes, nous avons pour habitude de jeter la peau de pomme de terre à la poubelle.
Il est évident que, même dans la gastronomie, la peau de ce tubercule n’a pas vraiment d’usage.
Pourtant, elle concentre d’importantes propriétés nutritionnelles dont on peut profiter de différentes manières pour ne pas la gaspiller.
On estime que 50% de la peau est composé de polysaccharides, qui sont connus pour être un type de fibres diététiques.
De plus, c’est une source significative de potassium, un minéral qui joue un rôle très important dans l’équilibre électrolyte du corps.
Elle contient également de la vitamine C, de la thiamine, de la riboflavine et de la niacine soluble, dont l’action est excellente pour le soin capillaire, car ces nutriments nourrissent en profondeur et exercent une action antioxydante qui éloigne les affections.
La peau de pomme de terre contient également des minéraux comme le calcium, le manganèse, le zinc, le fer et plusieurs phénols et glycoalcaloïdes.

Quels sont les bienfaits de la peau de pomme de terre ?

Pendant longtemps, ce remède de grand-mère a utilisé les qualités nutritionnelles de la peau de pomme de terre pour préparer un traitement d’embellissement capillaire.
Grâce à son apport en amidon, son usage sur le cuir chevelu et les cheveux peut aider à les renforcer et à freiner les problèmes comme la chute ou la sécheresse.
En plus de maintenir la brillance et la résistance, l’usage régulier de la peau de pomme de terre est idéal pour prévenir et atténuer les cheveux blancs.
Bien qu’elle ne fonctionne pas aussi bien qu’une teinture chimique, il est évident quelorsqu’on l’applique régulièrement, elle assombrit les cheveux et dissimule les cheveux blancs.
C’est pour cela que son usage n’est pas conseillé pour les cheveux blonds ou châtain clair car elle pourrait affecter leur couleur naturelle.

Comment préparer de l’eau de peau de pomme de terre pour les cheveux ?

Il n’existe pas de recette spécifique pour profiter des propriétés de la peau de pomme de terre pour le soin des cheveux.
En général, il suffit de faire bouillir les peaux dans suffisamment d’eau pour réaliser ce remède.

Ingrédients

  • Les peaux de 5 pommes de terre
  • Eau (en quantité nécessaire)

Préparation

  • Mettez à bouillir les peaux de pommes de terre dans une casserole avec de l’eau et quand elle arrive à ébullition, baissez le feu et laissez bouillir pendant 30 minutes additionnelles pour obtenir un liquide bien concentré.
  • Quand c’est prêt, retirez la casserole du feu, laissez refroidir et versez le liquide dans un récipient en le filtrant.

Méthode d’application

  • Il suffit de se laver les cheveux comme d’habitude mais en utilisant l’eau de peau de pomme terre comme après-shampooing.
  • Vous pouvez utiliser ce traitement deux ou trois fois par semaine pour remarquer les effets sur votre chevelure en quelques temps.

Pour vous rendre compte de l’efficacité de ce traitement, il suffit de l’appliquer pendant quelques semaines.
Même si les résultats ne se remarquent pas immédiatement, il est évident que la régularité dans l’application de ce traitement, améliore son efficacité.

Le réel avantage de ce remède est qu’il ne produit pas d’effets secondaires et il peut être utilisé comme complément à d’autres produits de beauté capillaire.

Les traumatismes émotionnels peuvent avoir un impact sur notre physique. En effet, la douleur intérieure peut nous faire vieillir bien plus que le passage du temps.
Le passage des années est inévitable. Personne ne peut l’arrêter, ni la science, ni la médecine, ni la meilleure crème antirides.
Il arrive avec calme et sérénité, comme le soleil au coucher, qui nous caresse sans que que nous ne nous en rendions compte.
Les années et les décennies peuvent générer des changements sur notre visage et notre corps.
Etes-vous de ceux qui pensent que la vieillesse authentique arrive avec ces rides qui se forment autour des yeux ?

Vieillir est bien plus que le passage des années

Il y a des personnes qui, à 40 ans, ont la mentalité d’un ancien de 80 ans. Ce sont des personnalités qui manquent de rêves. A quoi cela sert-il de vivre ainsi ?
Nous sommes certains que vous aussi vous connaissez quelqu’un qui, malgré les 70 ou 80 bougies sur son gâteau d’anniversaire, a un esprit si jeune qu’il continue à apporter de la lumière et de la joie aux siens.
Ce sont des personnes chez qui le passage du temps n’a pas ébranlé le désir de vivre.

  • Il faut accepter le passage des années avec intégrité. Cela ne signifie pas que nous devons renoncer à faire face à l’incidence des rides, de la flaccidité, et de cette prise de poids due aux changements hormonaux.
  • Le passage du temps doit être affronté chaque jour, en conservant une bonne santé et en faisant attention à chaque détail de son alimentation et de son physique, pour se sentir bien dans son corps.
  • Il ne s’agit pas de lutter contre l’arrivée de cette maturité. Notre objectif doit être de nous sentir bien et épanoui avec qui nous sommes, avec ce que nous avons réussi dans la vie, et avec ce visage qui se reflète dans le miroir.

Vieillir, un choix auquel nous pouvons faire face de nombreuses manières

Si nous vous disons que vieillir est un choix personnel, nous sommes certains que vous n’êtes pas convaincu.
A présent, vous devez savoir que de nombreux aspects de votre vie peuvent vous faire vieillir de manière prématurée.
Nous ne parlons pas seulement de l’attaque des radicaux libres, ou d’une alimentation inadaptée, trop riche en graisse.
Les déceptions laissent des traces, le fait de repousser chaque chose au lendemain provoque des désillusions, les insultent blessent et la frustration nous remplit de négativité.
En plus de l’impact émotionnel, tout cela se remarque de l’extérieur.
En effet, ces dimensions sont celles qui rendent le regard triste et qui génèrent des maux de dos et des douleurs de l’âme qui nous vieillissent, sans que nous ne nous en rendions compte.
Dans l’article suivant, nous vous invitons à mettre en pratique quelques stratégies simples pour faire face au vieillissement.

Donnez la priorité à votre quotidien

Nous savons que vous avez beaucoup de responsabilités, un travail, des enfants, une maison à maintenir et peut-être même des petits-enfants adorables.
Pour autant, cela ne veut pas dire que vous devez arrêter de vous occuper de vous-même.

  • N’oubliez pas que vous êtes important et si vous n’êtes pas bien, vous ne pouvez pas offrir aux autres le meilleur de vous-même. 
  • Cherchez quelque chose qui vous rende heureux et qui vous détende. Réservez quelques heures par jour à votre espace personnel.
  • De même, vous méritez que les autres prennent soin de vous et s’inquiètent pour vous. 

Il n’est jamais trop tard pour réaliser ses rêves

Qui vous a dit que votre train était déjà passé?

  • Il n’est jamais trop tard pour se mettre en marche et réaliser ses rêves et ses projets.
    Celui qui ne lutte pas pour ce qui lui plait n’a pas commencé à vivre véritablement.
  • Il n’est jamais trop tard pour aimer à nouveau, pour grandir personnellement, pour débuter un projet, pour sourire et pour être heureux. C’est une pensée que vous devez toujours avoir à l’esprit.

Si vous continuez à poursuivre vos rêves, vous apporterez de la lumière à vos années et aux personnes qui vous entourent.
Nous ne pouvons rien faire pour éviter le passage du temps, mais vieillir… Que les autres vieillissent, car vous, vous allez continuer à être bien accroché à la vie !

Vous êtes-vous déjà demandé comment vous usez vos chaussures ? Les experts nous disent qu’il est normal d’user la zone externe de nos chaussures.
A présent, si vous remarquez que que vous avez commencé à user la zone interne de vos chaussures, cela peut indiquer un type de pathologie dont vous devez tenir compte.
Dans cet article, nous allons vous parler des mauvaises habitudes qui nuisent à la santé de vos talons, et qui peuvent, à long terme, engendrer des complications plus sérieuses, comme c’est le cas des entorses ou de l’épine calcanéenne.
Ne passez pas à côté de ces informations, car la santé de vos pieds est toujours importante !

Comment usez-vous vos chaussures ?

Observez un moment l’image principale de cet article. Sur la partie supérieure gauche, vous pouvez voir un pied en position saine, qui appuie son talon de manière optimale sur le sol.
Si vous prêtez attention à la partie droite, vous verrez un talon légèrement incliné qui fait que la chaussure est usée au niveau de la partie interne.
Ce type d’appui sur le sol indique une mauvaise démarche, qui peut à long terme, devenir un problème.
Il existe généralement trois manières différentes d’appuyer leurs pieds:

  • Supinateur. Dans ce cas, la personne appuie le pied sur la zone extérieure, et cette partie est celle qui reçoit l’impact au moment de toucher le sol.
  • Pronateur. Le pronateur exécute son pas de manière inversée, c’est-à-dire qu’il marche en appuyant la partie interne du pied, où se concentre tout le poids du corps.
  • Neutre ou normal. Ici, la personne laisse tout son poids au centre et de manière plate, sans s’incliner d’un côté ou de l’autre.

Vous vous demanderez sûrement : lequel de ces pas est le plus sain pour ma santé ?
En réalité, ils sont tous corrects, mais le problème étant quand il y a une “pronation excessive » c’est-à-dire quand nos chaussures présentent une usure exagérée au niveau de la partie interne du pied.
C’est alors que vous remarquez que vous vous fatiguez plus que d’habitude quand vous marchez, que vos chevilles vous font mal et lorsque vous appuyez le pied sur le sol, vous ressentez quelque chose de similaire à une aiguille dans votre talon.
Il est important de prêter attention à ces symptômes et à cette usure au niveau de nos chaussures.
Dès lors que vous remarquez que l’usure est trop exagérée au niveau de cette partie interne, consultez un spécialiste.

Comment prendre soin de ses talons pour éviter une pronation excessive ?

En premier lieu, nous devons savoir comment se diagnostique une pronation excessive, en observant simplement la semelle de ses chaussures.

  • Habituellement, les problèmes de talon sont plus fréquents chez les femmes que chez les hommes.
    Ils sont associés à une usure des os et des articulations. C’est pourquoi, on les ressent de plus en plus à partir de 45 ou 50 ans.
  • Tenez compte du fait que le talon est l’un des os les plus grands du pieds et qu’il doit soutenir tout le poids du corps.
    Cela signifie que les personnes obèses, par exemple, auront plus de risques de souffrir de ce type de problèmes. 
  • Attention également aux problèmes de dos!
    Une déviation, une lésion ou n’importe quel type de douleur va changer notre axe postural, ce qui modifiera également notre démarche ainsi que la manière dont nous appuyons le talon sur le sol.

Habitudes qui prennent soin de la santé de vos pieds et de vos talons

  • Le plus important sera toujours de faire attention à son poids. Essayez de vous maintenir en bonne santé, et évitez les kilos en trop afin de ne pas surcharger vos pieds.
    De plus, tenez compte du fait que les articulations des pieds sont très complexes. Nous disposons de nombreux os dont la structure est très sensible à nos mouvements et à notre poids.
  • Attention aux chaussures que vous utilisez. Nous savons que l’usage de talons n’est jamais bon pour la santé de nos pieds et de notre dos, mais il ne faut pas non plus choisir des chaussures totalement plates, car elles ne sont pas adaptées.
    L’idéal est d’avoir un talon en 2 et 4 centimètres. Il est également important de disposer d’un bon renforcement dans la zone du talon, avec des semelles flexibles en caoutchouc, et non pas en peau, car elles sont beaucoup plus résistantes à l’impact du sol.
    N’hésitez jamais à dépenser un peu plus d’argent dans de bonnes chaussures.
  • L’exercice est toujours conseillé, mais il ne doit pas être trop intense, car cela pourrait générer des problèmes au niveau de vos pieds. La natation, par exemple, est très saine pour nos os, nos muscles et nos articulations.
  • Améliorez votre alimentation en augmentant votre dose de magnésium, de silicium, et de zinc, des nutriments idéaux pour renforcer vos os et vos muscles.

Quels sont les aliments riches en minéraux de ce type ?

  • Les épinards
  • L’avoine
  • Les noix
  • Les amandes
  • La betterave
  • Le persil
  • La courge
  • La farine de sésame
  • Le poisson bleu

N’oubliez pas de les inclure dans vos plats !