Archive

mars 2016

Browsing

Qui sont les fées Clochette ? Des femmes brillantes, ambitieuses, qui s’avèrent aussi de grandes séductrices et manipulatrices. Eternellement insatisfaites, les Clochette cachent, derrière leur obsession du paraître et de la réussite, une grande souffrance. Et seraient de plus en plus nombreuses dans notre société. Explications avec la psychothérapeute Sylvie Tenenbaum.
syndrome-de-fee-clochette
Elle en reçoit de plus en plus dans son cabinet : des femmes brillantes, collectionnant réussites professionnelles et conquêtes ; des hyperactives cherchant à tout contrôler, à commencer par elles-mêmes ; des « Superwoman » doublées de grandes séductrices. Au point que Sylvie Tenenbaum, psychothérapeute, les a appelées « les Clochette », en référence à la petite fée imaginée par l’écrivain James M.Barrie, avec qui elles partagent de nombreux points communs. A commencer par une grande souffrance. On connaissait le syndrome de Peter Pan, ou encore celui de Cendrillon ou de la Belle au Bois Dormant. Voici celui de la fée Clochette.

Les Clochette sont en colère

Ambitieuses, souvent arrogantes, perfectionnistes… Les Clochette sont prêtes à tout pour arriver à leurs fins. « Elles sont dans une forme de violence vis-à-vis de la vie, car elles prennent une forme de revanche, analyse Sylvie Tenenbaum. Il s’agit d’une vengeance aussi, sur une enfance où elles ont été souvent critiquées, maltraitées, humiliées, manipulées. Durant celle-ci, elles ont emmagasiné une bonne dose de colère. Et la colère, c’est de l’énergie, qu’elles vont canaliser ensuite dans la réussite professionnelle et sociale. »

Les Clochette ont peur de leurs émotions

Les Clochette ont donc beaucoup souffert pendant leur enfance. De parents toxiques, de mères possessives ou égocentriques, de pères misogynes ou absents… « Le plus souvent, elles n’ont pas eu les mêmes permissions que leurs frères, si elles en avaient, elles n’ont pas été valorisées en tant que petites filles, ou elles ont été élevées pour être les premières tout le temps. Elles se sont donc dit que pour être aimées, il fallait réussir ». Et surtout, qu’il ne fallait pas exprimer leurs émotions. Qui constituent, pour elles, de véritables faiblesses. « Elles en ont peur car elles pensent que celles-ci pourraient leur enlever leur force. Et de la force, il est vrai qu’elles en ont beaucoup ».

J’ai 29 ans. Pendant seize mois, au travail, j’ai eu une affinité particulière avec un de mes collègues de 53 ans. Nous étions plus ou moins proches, le courant passait bien. Nous blaguions de temps en temps l’un sur l’autre, mais sans arrière-pensées de ma part. Du moins, c’est ce que je crois.
Un jour même, je lui avais répondu devant les autres collègues, alors qu’il me proposait de déjeuner avec lui : « Vous avez l’âge d’être mon père ! ». Cette phrase n’avait pas manqué de le faire fuir de la pièce.
Mon contrat s’est terminé en juillet dernier. Nous avons par la suite gardé contact par mail. Cela fait maintenant trois mois que nous nous voyons, de temps en temps. Nous avons finalement couché ensemble.
Il est père célibataire, avec une fille de 19 ans. Moi, je suis en couple. Je pense souvent à cette situation, et j’en suis très troublée. Je ne peux en parler à personne, car mon entourage apprécie beaucoup mon conjoint. Je me sens un peu perdue, même si j’ai quelques idées sur ce que je veux, sur ce que j’attends.

Comment réussir une relation amoureuse malgré la distance géographique qui vous sépare

reussir-relation-amoureuse-a-longue-distance
Et même si une relation à longue distance peut paraître compliquée, elle n’est pas forcément vouée à l’échec, bien au contraire.Plusieurs raisons peuvent vous contraindre à vivre l’amour à distance : vous vous êtes rencontrés par internet et n’habitez pas la même ville, ou encore pour des raisons professionnelles, votre conjoint doit être loin de vous etc …
 
En effet, si vous êtes intelligents, si vous faites preuve de patience et de maturité pour y faire faire, elle aura de grandes chances de succès, et votre relation pourra même en sortir grandie !
Voici donc quelques conseils essentiels à la réussite d’une relation à longue distance.

1. Ayez les mêmes attentes.

Pour que la relation, fonctionne, il est très important que vous ayez tous les deux les mêmes attentes. Il est donc primordial de parler de ce que vous attendez de la relation. La communication est importante dès le début. Soyez clair et honnête, cela permettra d’éviter les malentendus dans l’avenir.

2. Restez en contact tout le temps.

Pour se sentir connecté malgré la distance, il est essentiel de rester en contact tous les jours. Cela ne veut pas dire qu’il faut envahir son partenaire de textos à longueur de journée. Il est important de communiquer avec lui ou elle au moins une fois par jour, les outils ne manquent pas : téléphone portable, skype, e-mail, facebook, etc… Un message court et affectueux peut être suffisant pour montrer que vous pensez à l’autre. Prenez parfois le temps d’écrire un email ou programmer un rendez-vous téléphonique qui vous permettra de lui raconter votre journée et d’exprimer vos sentiments.

L’accident vasculaire cérébral (AVC) ne touche pas que les seniors. Des études récentes révèlent que cette maladie peut aussi toucher les jeunes adultes, d’où l’importance de la sensibilisation sur ce sujet. Voici les 5 symptômes à connaître pour prévenir un AVC.

5-symptomes-dun-avc-devez-absolument-connaitre

Il s’agit de la 3ème cause de décès en France. Si la plupart des accidents vasculaires cérébraux surviennent chez les personnes âgées de plus de 65 ans, 10 % touchent les moins de 45 ans, et les femmes sont plus exposées à ce risque que les hommes. Un phénomène qui peut s’expliquer par la diminution de l’espérance de vie en bonne santé (sans incapacité) de la population. Cela signifie que vous, ou une personne de votre entourage, pouvez être victime d’un accident de ce type quel que soit l’âge.

Pourquoi les femmes sont-elles plus exposées ?

Certaines raisons expliquent pourquoi les femmes ont tendance à avoir un risque plus élevé d’AVC que les hommes. Le tabagisme, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et le diabète touchent les deux sexes. Néanmoins, selon Andrew Stemer, directeur du programme de l’AVC à l’hôpital de l’Université Georgetown MedStar, « certains facteurs de risque ne concernent que les femmes… la grossesse en fait partie, en particulier au cours du troisième trimestre, et dans les semaines et les mois qui suivent l’accouchement ». Les changements hormonaux ont aussi une incidence sur la multiplication de risque d’AVC de même que la position prolongée sur un lit entraîne un ralentissement de la circulation dans les veines et favorise la formation de caillots.
La prise de contraceptifs tels que la pilule peut aussi augmenter le risque d’accident vasculaire cérébral. Celles qui souffrent de migraines (qui s’accompagnent d’un phénomène d’étincelles dans les yeux) sont aussi plus exposées. Tous ces éléments cumulés sont des facteurs qui augmentent le risque chez les femmes de moins de 45 ans.

Nous pensons tous qu’en consommant des fruits et légumes, nous ingérons des aliments sains. Certes, ils le sont mais certains d’entre eux peuvent contenir des quantités élevées de pesticides.

Chaque année, l’organisation mondiale Environmental Working Group (EWG) publie une liste de fruits et légumes qui contiennent le plus de pesticides et ceux qui en contiennent le moins.
Pour la deuxième année consécutive, l’avocat est en tête de liste des aliments « purs ». À l’inverse, les pommes sont en tête de liste des aliments les plus pollués par les pesticides depuis une cinquantaine d’années, car elles sont généralement traitées avant et après la cueillette afin de rester fraîches plus longtemps.
Les pommes de terre contiennent le plus de pesticides par rapport à leur poids. Quant aux poivrons, ils contiennent 15 pesticides différents. Les tomates cerises, les pêches, les pommes et les haricots en contiennent environ 13 sortes différentes.

Liste des fruits et légumes les plus traités :

  • Pomme
  • Pêche
  • Orange
  • Fraise
  • Raisin
  • Céleri
  • Épinard
  • Poivron
  • Concombre
  • Tomate cerise
  • Pois
  • Pomme de terre

Liste des fruits et légumes les plus purs :

  • Avocat
  • Blé
  • Ananas
  • Chou
  • Pois (congelé)
  • Oignon
  • Asperge
  • Mangue
  • Papaye
  • Kiwi
  • Tomate
  • Pamplemousse
  • Melon
  • Chou-fleur

En dépit des pesticides que l’on peut trouver dans certains fruits et légumes, les scientifiques ne recommandent pas de ne pas les consommer, mais de leur préférer des produits issus de l’agriculture biologique.
Toutefois, si vous ne pouvez pas acheter des produits biologiques en raison de leur coût élevé, vous pouvez éliminer les résidus de pesticides en laissant vos fruits et légumes tremper dans un mélange de 90% d’eau et 10% de vinaigre blanc durant 20 min, puis les rincer à l’eau. L’utilisation de l’eau salée à 2% est une autre alternative non coûteuse qui aide à limiter les pesticides sur les aliments.

Les problèmes de colonne vertébrale provoquent des douleurs dans différentes parties du corps. Et lorsqu’on commence le traitement d’une maladie, plus aucun effet n’est ressenti. Il est donc très important de prêter attention à sa colonne vertébrale.

Lorsqu’on a des douleurs dans le dos, il faut pouvoir déterminer la partie de la colonne vertébrale qui est touchée. Cette infographie aide à apprendre comment les organes sont connectés à la colonne vertébrale :
– 70% des maux de tête proviennent de la colonne vertébrale.
– Les acouphènes, troubles de déglutition et les problèmes de vision sont parfois le résultat d’un dysfonctionnement du disque intervertébral.
– En cas de picotements ou de douleurs dans les mains, il faut vérifier la colonne vertébrale au niveau du cou.
– Des problèmes de colonne vertébrale au niveau de la poitrine peuvent provoquer des douleurs dans le cœur, l’estomac et les intestins.

– Des problèmes de lombaires peuvent se manifester par des douleurs dans les hanches et les cuisses, réduisant la sensibilité dans les jambes.
Le traitement et le renforcement de la colonne vertébrale peut aider à se débarrasser des problèmes de santé au niveau des différents organes.

On ne vous le répètera jamais assez : une journée réussie commence par un bon petit déjeuner. Il est le repas le plus important pour votre énergie tout au long de la journée, à condition de bien choisir les aliments à consommer pour lutter contre la fatigue…
6-aliments-quil-faut-absolument-eviter-lors-petit-dejeuner
Voici les aliments à éviter lors de votre petit déjeuner :

Les bananes

Les bananes sont riches en magnésium, ce qui détend les muscles. Il est donc préférable de les éviter lors du petit déjeuner, et de les réserver à une collation en fin de journée.

Le pain blanc

Les hydrates de carbone, des composants du pain blanc, se décomposent rapidement dans le corps. La meilleure option est de consommer du pain complet pour une énergie durable.

En couple depuis longtemps, vous avez l’impression que la flamme qui donnait un souffle de passion et de sensualité à votre amour s’est définitivement éteinte ? Rassurez-vous car il n’y a rien d’irrémédiable à cela !
couple-raviver-flamme-briser-routine
Même si vous avez le sentiment de ne plus être en phase avec votre homme et de ne plus partager des sommets d’osmose comme cela était le cas au début de votre relation – pas de panique car des clés existent afin de retrouver l’étincelle qui emmènera votre partenaire au firmament de la volupté.
La routine constitue la mort du couple, c’est pourquoi vous ne devez pas hésiter à mettre du piment dans votre relation.
En soignant votre apparence et en dévoilant un subtil jeu de séduction, rien ne vous empêchera de reconquérir votre moitié. N’hésitez donc pas à casser vos habitudes pour le surprendre et éveiller à nouveau son désir pour vous.

Le bicarbonate de soude est connu pour ses innombrables bienfaits pour la santé. En effet, cette poudre blanche possède de multiples usages. Voici 8 utilisations beauté du bicarbonate de soude :

8-incroyables-utilisations-bicarbonate-de-soude-beaute

Blanchir les dents

Pour avoir un sourire éclatant, optez pour le bicarbonate de soude. Mélangez une cuillère à café de peroxyde d’hydrogène à 3% (eau oxygénée) avec deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude jusqu’à l’obtention d’une couche épaisse et homogène.
Le bicarbonate de soude est un détartrant naturel qui aide à se débarrasser des tâches qui ternissent les dents. En outre, le peroxyde d’hydrogène nettoie la bouche dans ses moindres recoins. Cet ingrédient va lutter contre l’accumulation des bactéries. L’utilisation du peroxyde d’hydrogène peut également s’avérer utile pour garder une hygiène bucco-dentaire saine. Il protège contre la gingivite, les inflammations ou les saignements de gencive. Toutefois, il est recommandé de limiter son utilisation à deux fois par semaine.

Exfolier le visage

Le bicarbonate de soude est idéal pour les peaux sensibles. Mélangez ¾ de bicarbonate de soude avec ¼ d’eau. Le bicarbonate de soude vous aidera à vous débarrasser des cellules mortes et à protéger l’épiderme.

Déodorant

Les déodorants que vous trouvez dans les supermarchés constituent un sérieux danger pour la santé. Les anti-transpirants industriels bloquent les glandes sudoripares responsables de la transpiration. Ces produits influent sur la sécrétion naturelle de la sueur et l’empêchent de s’évacuer.
Cependant, en bloquant la transpiration, on n’élimine plus les toxines, et le corps s’encrasse. De plus, la présence de sels d’aluminium et de parabènes dans la composition des déodorants et des anti-transpirants augmente le risque de cancer du sein et autres tumeurs malignes. Il est donc fortement conseillé d’opter pour un déodorant naturel. Le bicarbonate de soude est un antibactérien naturel qui neutralise les mauvaises odeurs et prévient leur formation. Un exemple de préparation : mélangez du bicarbonate de soude avec un peu d’huile essentielle de votre choix. Ensuite, ajoutez de l’eau et versez le mélange dans un flacon vaporisateur.

« Il est tellement charmant », « Elle est si délicieuse »… Pas toujours facile de vivre avec un partenaire qui, sans aller jusqu’à l’adultère, passe son temps à essayer de plaire aux autres… Que cache le besoin de séduire ? Enquête et conseils pour protéger son couple.
comment-vivre-avec-un-seducteur
« Je vis en couple avec François depuis quinze ans, raconte Nathalie, 52 ans. Il a beau avoir 60 ans, dès qu’il croise une femme, il la suit des yeux et essaie de capter son attention.
C’est plus fort que lui. Hier encore, je l’ai surpris en train de prendre son ton le plus dragueur au téléphone pour parler à une employée de mairie ! » Nous rencontrons tous les jours des hommes ou des femmes qui aiment charmer, susciter un intérêt, se faire regarder et attirer l’attention. Les séducteurs réveillent les dîners d’amis, embobinent les fâcheux, négocient avec brio les baisses de tarif chez le garagiste et les rapports parfois compliqués avec parents et beaux-parents.
Mais, au fond, qu’est-ce qui caractérise ce type de comportement ? Selon la psychanalyste et universitaire Gisèle Harrus-Révidi, la séduction est une façon d’être au monde, face aux autres. Il s’agit d’essayer de plaire à l’autre quel que soit mon sentiment profond vis-à-vis de lui ou d’elle ». Nathalie ne s’inquiète d’ailleurs pas. Elle est convaincue que son compagnon se montre « gentil et attentif, pour être agréable aux autres et être regardé. Il ne cherche pas à obtenir autre chose ».