Category

Forme

Category

Il y a beaucoup de façons pour perdre beaucoup de poids vite. Cependant, la plupart d’entre eux vous rendra affamé et insatisfait. Si vous n’avez pas la volonté de fer, la faim vous fera abandonner ces plans rapidement.
Le plan décrit ici va:

  • Réduire votre appétit de manière significative.
  • Vous faire perdre du poids vite, sans faim.
  • Améliorer votre santé métabolique en même temps.

Voici un plan simple en 3 étapes pour perdre du poids rapidement.

1. Réduire les sucres et les féculents

La partie la plus importante est de réduire les sucres et les amidons (glucides).
Lorsque vous faites cela, votre faim diminue et vous finissez par manger beaucoup moins de calories.
Désormais, au lieu de brûler des glucides pour gagner de l’énergie, votre corps commence à se nourrir des graisses stockées.
Un autre avantage de la réduction des glucides est qu’elle réduit les niveaux d’insuline, ce qui amène vos reins à éliminer l’excès de sodium et d’eau de votre corps. Cela réduit le ballonnement et le poids d’eau inutile.
Il n’est pas rare de perdre jusqu’à 10 kilos (parfois plus) au cours de la première semaine de consommation de cette façon, à la fois le poids de la graisse corporelle et de l’eau.
Coupez les glucides et vous commencerez à manger moins de calories automatiquement et sans faim.
En termes simples, la réduction des glucides entraîne une perte de graisse automatique.

Conclusion :
En éliminant les sucres et les amidons (glucides) de votre alimentation, vous réduirez votre appétit, vos niveaux d’insuline et vous ferons perdre du poids sans faim.

2. Mangez des protéines, des lipides et des légumes pour perdre du poid vite

Chacun de vos repas devrait inclure une source de protéines, une source de matières grasses et des légumes à faible teneur en glucides.
Construire vos repas de cette manière portera automatiquement votre apport en glucides dans la plage recommandée de 20 à 50 grammes par jour.
Sources de protéines

  • Viande: boeuf, poulet, porc, agneau, etc.
  • Poisson et fruits de mer: saumon, truite, crevettes, etc.
  • Œufs: Les œufs entiers avec le jaune sont les meilleurs.

L’importance de manger beaucoup de protéines ne peut pas être surestimée.
Il a été démontré que cela stimule le métabolisme de 80 à 100 calories par jour.
Les régimes riches en protéines peuvent également réduire de 60% les fringales et les pensées obsessionnelles au sujet des aliments, réduire de moitié le désir de grignoter tard dans la nuit et vous rendre si rassasié que vous mangez automatiquement 441 calories de moins par jour – rien qu’en ajoutant des protéines à votre alimentation.
Quand il s’agit de perdre du poids, les protéines sont le roi des nutriments.
Légumes à faible teneur en glucides

  • brocoli
  • choufleur
  • épinard
  • Tomates
  • chou frisé
  • choux de Bruxelles
  • Chou
  • Bette à carde
  • Salade
  • Concombre

N’ayez pas peur de charger votre assiette avec ces légumes à faible teneur en glucides. Vous pouvez en consommer d’énormes quantités sans dépasser 20 à 50 glucides nets par jour.
Un régime basé principalement sur la viande et les légumes contient toutes les fibres, les vitamines et les minéraux dont vous avez besoin pour rester en bonne santé.
Sources de graisse

  • Huile d’olive
  • Huile de noix de coco
  • Huile d’avocat
  • Beurre

Mangez 2 à 3 repas par jour. Si vous avez faim l’après-midi, ajoutez un 4ème repas.
Ne craignez pas de manger de la graisse, car essayer à la fois de consommer peu de glucides ET de manger moins de matières grasses est la recette de l’échec. Cela vous fera sentir misérable et abandonner le plan.

Conclusion
Assemblez chaque repas à partir d’une source de protéines, d’une source de matières grasses et de légumes à faible teneur en glucides. Cela vous mettra dans la fourchette de 20 à 50 grammes de glucides et réduira considérablement votre niveau de faim.

3. Soulever des poids 3 fois par semaine

Vous n’avez pas besoin de vous exercer pour perdre du poids vite avec ce plan, mais il est recommandé.
La meilleure option consiste à aller au gymnase 3 à 4 fois par semaine. Faites un échauffement et soulevez des poids.
Si vous êtes nouveau dans la salle de sport, demandez conseil à un entraîneur.
En soulevant des poids, vous brûlerez beaucoup de calories et empêcherez votre métabolisme de ralentir, ce qui est un effet secondaire courant de la perte de poids.
Des études sur les régimes alimentaires faibles en glucides montrent que vous pouvez même gagner un peu de muscle en perdant une quantité importante de graisse corporelle.
Si lever des poids n’est pas une option pour vous, alors quelques séances d’entraînement cardio telles que la marche, le jogging, la course, le vélo ou la natation suffiront.

Conclusion
Il est préférable de faire un entraînement en résistance tel que l’haltérophilie. Si ce n’est pas une option, les séances d’entraînement cardio sont également efficaces.

Facultatif – Faites un « Carb Refeed » une fois par semaine

Vous pouvez prendre un jour de congé par semaine si vous mangez plus de glucides. Beaucoup de gens préfèrent samedi.
Il est important de s’en tenir aux sources de glucides saines telles que l’avoine, le riz, le quinoa, les pommes de terre, les patates douces, les fruits, etc.
Mais seulement ce jour plus riche en glucides – si vous commencez à le faire plus d’une fois par semaine, vous ne verrez pas beaucoup de succès avec ce plan.
Si vous devez prendre un repas de triche et manger quelque chose de malsain, faites-le maintenant.
Sachez que les repas de triche ou les repas riches en glucides ne sont PAS nécessaires, mais ils peuvent stimuler certaines hormones brûlant les graisses comme la leptine et les hormones thyroïdiennes.
Vous prendrez du poids au cours de votre journée d’alimentation, mais ce sera principalement du poids en eau et vous le perdrez de nouveau au cours des 1 à 2 prochains jours.

Conclusion
Avoir un jour par semaine où vous mangez plus de glucides est parfaitement acceptable, bien que cela ne soit pas nécessaire.

Qu’en est-il des calories et du contrôle des portions?


Il n’est PAS nécessaire de compter les calories tant que vous gardez les glucides très bas et que vous vous en tenez aux protéines, aux lipides et aux légumes faibles en glucides.
L’objectif principal de ce plan est de maintenir les glucides sous 20 à 50 grammes par jour et d’obtenir le reste de vos calories sous forme de protéines et de graisse.

Conclusion
Il n’est pas nécessaire de compter les calories pour perdre du poids avec ce régime. Il est de la plus haute importance de garder strictement vos glucides entre 20 et 50 grammes.

10 conseils de perte de poids pour rendre les choses plus faciles (et plus rapides)

Voici 10 autres conseils pour perdre du poids encore plus vite:
1 – Prenez un petit déjeuner riche en protéines. Il a été démontré que la consommation d’un petit-déjeuner riche en protéines réduit les fringales et l’apport calorique tout au long de la journée.
2 – Évitez les boissons sucrées et les jus de fruits. Ce sont les choses les plus grasses que vous pouvez mettre dans votre corps, et les éviter peut vous aider à perdre du poids.
3 – Buvez de l’eau une demi-heure avant les repas. Une étude a montré que boire de l’eau une demi-heure avant les repas augmentait la perte de poids de 44% en 3 mois.
4 – Choisissez des aliments adaptés à la perte de poids. Certains aliments sont très utiles pour perdre de la graisse. Voici une liste des 20 aliments les plus favorables à la perte de poids sur la planète.
5 – Mangez des fibres solubles. Des études montrent que les fibres solubles peuvent réduire les graisses, en particulier dans la région du ventre. Des suppléments de fibres comme le glucomannane peuvent également aider.
6 – Buvez du café ou du thé. Si vous buvez du café ou du thé, buvez-en autant que vous voulez, car la caféine peut en stimuler le métabolisme de 3 à 11%.
7 – Mangez surtout des aliments entiers et non transformés. Basez l’essentiel de votre régime sur des aliments entiers. Ils sont en meilleure santé, plus copieux et beaucoup moins susceptibles de trop manger.
8 – Mange ta nourriture lentement. Les mangeurs rapides prennent plus de poids avec le temps. Manger lentement vous fait sentir plus rassasié et stimule les hormones amaigrissantes.
9 – Pesez-vous tous les jours. Des études montrent que les personnes qui se pèsent chaque jour ont beaucoup plus de risques de perdre du poids et de le conserver longtemps.
10 – Obtenez une bonne nuit de sommeil, chaque nuit. Le manque de sommeil est l’un des facteurs de risque les plus importants pour la prise de poids. Il est donc important de prendre soin de votre sommeil.

Conclusion
Il est très important de respecter les trois règles, mais vous pouvez faire autre chose pour accélérer les choses.

À quelle vitesse vous perdrez du poids (et autres avantages)

Vous pouvez vous attendre à perdre 5 à 10 kilos de poids (parfois plus) au cours de la première semaine, puis une perte de poids constante par la suite.
Je peux personnellement perdre 3 à 4 kilos par semaine pendant quelques semaines lorsque je le fais strictement.
Si vous êtes nouveau pour suivre un régime, les choses vont probablement se passer rapidement. Plus vous avez de poids à perdre, plus vite vous le perdrez.
Les premiers jours, vous pourriez vous sentir un peu étrange. Votre corps brûle des glucides depuis toutes ces années. Cela peut donc prendre du temps pour qu’il s’habitue plutôt à brûler des graisses.
C’est ce qu’on appelle la « grippe à faible teneur en glucides » ou « grippe céto » et prend généralement fin en quelques jours. Pour moi, il en faut trois. Ajouter un peu de sel à votre alimentation peut vous aider.
Après les premiers jours, la plupart des gens disent se sentir très bien, avec encore plus d’énergie qu’auparavant.
En dépit de plusieurs décennies d’hystérie anti-graisse, le régime alimentaire à faible teneur en glucides améliore également votre santé:

  • La glycémie a tendance à baisser considérablement avec les régimes faibles en glucides.
  • Les triglycérides ont tendance à baisser.
  • Le LDL (le mauvais) cholestérol, petit et dense, diminue.
  • Le HDL (le bon) cholestérol monte.
  • La pression artérielle s’améliore considérablement.
  • Pour couronner le tout, les régimes faibles en glucides semblent être aussi faciles à suivre que les régimes faibles en gras.

Conclusion
Vous pouvez vous attendre à perdre beaucoup de poids, mais cela dépend de la rapidité avec laquelle cela se produira. Les régimes pauvres en glucides améliorent également votre santé de nombreuses autres façons.

Vous n’avez pas besoin de vous affamer pour perdre du poids vite

Si vous avez un problème de santé, parlez-en à votre médecin avant de procéder à des changements, car ce plan peut réduire vos besoins en médicaments.
En réduisant les glucides et en abaissant les niveaux d’insuline, vous modifiez l’environnement hormonal et donnez à votre corps et à votre cerveau le « désir » de perdre du poids.
Cela conduit à une réduction drastique de l’appétit et de la faim, éliminant ainsi la principale raison pour laquelle la plupart des gens échouent avec les méthodes conventionnelles de perte de poids.
Il est prouvé que cela vous fait perdre jusqu’à 2 à 3 fois plus de poids qu’un régime typique pauvre en graisses et restreint en calories.
Un autre grand avantage pour les impatients est que la chute initiale du poids de l’eau peut entraîner une grande différence sur la balance dès le lendemain matin.
Avec ce régime, vous pouvez manger de la bonne nourriture jusqu’à ce que vous soyez rassasié et que vous perdiez encore une tonne de graisse. Bienvenue au paradis 😀
– Yassir EL SAYED, Coach Sportif, Certified LESMILLS International Trainer

La course est un excellent moyen de perdre du poids efficacement, surtout si vous n’êtes pas particulièrement intéressé par la pratique d’un sport ou la détente au gymnase. C’est une activité que vous pouvez faire vous-même et, à l’exception des chaussures de qualité, vous n’avez pas besoin d’acquérir un équipement spécial.
Nous savons que courir est bon pour vous. Mais combien de calories cette séance de sueur vous aide-t-elle à brûler? Il s’avère que la réponse dépend de vous. spécifiquement, combien vous pesez. Plus vous pesez, plus votre dépense calorique sera élevée.
Poursuivez votre lecture pour savoir combien de calories vous brûlez en parcourant un kilomètre et comment intégrer cette activité dans votre routine d’exercice.

Calories brûlées en courant

Selon le Dr Daniel V. Vigil, professeur clinicien associé en sciences de la santé, David Geffen, faculté de médecine de l’Université de Californie à Los Angeles, le nombre de calories brûlées par kilomètre correspond à environ 100 calories par kilomètre. Cependant, ce numéro standard varie selon les individus. Le poids du corps joue un facteur majeur.
Selon un tableau de l’American Council on Exercise, une personne de 60 kilogrames brûle environ 11,4 calories par minute. Donc, si cette personne court un kilomètre et demi, elle brûlera 114 calories. Si cette personne pesait 80 kilogrames, la dépense calorique va jusqu’à 17 calories par minute. Le coureur de 80 kilogrames brûlera 170 calories en parcourant le même kilometre de 10 minutes.
«C’est un nombre assez stable, quelle que soit votre vitesse d’exécution», explique le Dr Vigil. «Si vous voulez brûler 400 calories en une heure, vous pouvez courir quatre kilometre à la vitesse de 15 minutes par mile. Si vous souhaitez brûler les mêmes 400 calories en 30 minutes, vous devez parcourir 4 km à un rythme soutenu de 7 minutes à 30 secondes. »
C’est une bonne nouvelle car, techniquement, vous n’avez pas à vous soucier de la vitesse en matière de brûlage de calories. Vous pouvez brûler les mêmes calories en faisant fonctionner plus longtemps si vous voulez courir à un endroit plus lent.
Les personnes qui pèsent plus brûlent plus de calories par kilomètre, parce que, selon le Dr Vigil, «il faut plus d’énergie (calories) pour déplacer un corps plus grand de la même distance à un rythme donné».
Lorsque vous faites de l’exercice, vous utilisez de l’énergie. Cette énergie est alimentée par les calories. Une livre équivaut à 3 500 calories. Par conséquent, si votre objectif est de perdre 1 livre par semaine, vous devrez brûler environ 500 à 1 000 calories de plus que ce que vous absorbez par jour et par jour, en moyenne. Il est également important d’avoir un régime alimentaire sain, car un cookie supplémentaire – ou quatre – peut facilement annuler les calories que vous avez brûlées au cours d’une course.
S’il est vrai que le poids, plus que l’intensité, détermine les calories brûlées pendant la course, l’intensité joue un rôle dans le nombre de calories que vous continuez à brûler après une course. Plus l’exercice est intense, plus l’oxygène nécessaire à la récupération est récupéré. Cela s’appelle la consommation d’oxygène post-exercice (EPOC) et peut avoir un impact significatif sur le nombre total de calories brûlées au cours d’une journée.

Pourquoi courir est bon pour toi

Les Centers for Disease Control and Prevention recommandent au moins 150 minutes d’activité aérobique d’intensité modérée ou 75 minutes d’activité aérobique d’intensité élevée par semaine afin de rester en bonne santé. Courir peut tomber dans la catégorie de haute intensité, en fonction de votre rythme et de votre forme physique.
En plus de vous aider à brûler des calories et à maintenir un poids santé, la course à pied et d’autres exercices présentent d’autres avantages.

  • Abaissement de la pression artérielle et du taux de cholestérol afin de réduire le risque de maladie cardiaque
  • Réduire le risque d’ostéoporose
  • Améliorer les symptômes de dépression et d’anxiété

Commencer à perdre du poid en courant

Si vous débutez dans la course à pied, vous devrez vous y habituer. Avant de commencer un programme d’exercices, parlez-en à votre médecin, surtout si vous avez des problèmes de santé chroniques.
Pour courir sans risquer de se blesser, vous avez besoin de bonnes chaussures. Les chaussures de course sont différentes des chaussures de marche classiques, d’aérobic de tennis ou de basket-ball. Ils sont spécialement conçus pour offrir un bon soutien et éviter les douleurs au pied et au genou lors d’une course. Il existe de nombreux styles de chaussures sur le marché. Essayez différentes marques pour trouver le meilleur ajustement pour vos pieds. Certains magasins vous permettront de tester leurs chaussures dans un magasin sur tapis roulant. Votre médecin ou votre entraîneur peut vous aider à choisir la meilleure chose à rechercher dans une chaussure de course.
Après avoir pris vos chaussures, il est temps de commencer à vous entraîner. Un bon plan général consiste à commencer par une marche rapide, puis à ajouter des intervalles dans votre entraînement. Par exemple, vous pouvez marcher rapidement pendant cinq minutes, puis faire du jogging pendant 45 secondes et répéter cette opération plusieurs fois. Chaque séance d’entraînement vous permettra de développer votre endurance et vous pourrez bientôt courir le mille complet.

Calculer votre dépense calorique personnelle

Bien qu’il soit difficile de déterminer le nombre exact de calories que chaque personne brûle pendant une course, les suiveurs de condition physique portables,  peuvent être très proches. Ces appareils sont capables de mesurer votre fréquence cardiaque et votre distance de progression. Une fois que vous avez entré votre taille et votre poids, l’appareil effectue un calcul en utilisant toutes les informations qui lui sont données.
Certains portables vous permettent également de stocker vos propres données de condition physique. Cela facilite le suivi de vos progrès et la définition d’objectifs.

Augmenter votre consommation de calories

Si vous recherchez une brûlure supplémentaire, essayez d’ajouter de l’entraînement en force à votre cardio. Lever des poids ou utiliser votre poids corporel – pensez aux pompes – vous aide à développer vos muscles. Lorsque vous mélangez des exercices de cardio et de poids dans le même entraînement, on parle d’entraînement en circuit.
Par exemple, vous pouvez faire un sprint rapide, puis quelques tractions, puis un autre sprint, etc. Ces exercices brûlent plus de calories ensemble qu’individuellement, à cause de l’EPOC.

La plupart des gens pensent à tort que de l’exercice intensif et un régime strict sont nécessaires pour perdre du poids. Pourtant, vous n’êtes pas obligé d’esquinter votre corps pour vous débarrasser de vos kilos en trop. La marche est un excellent moyen pour améliorer votre condition physique et retrouver cette silhouette svelte et tonique qui vous fait tant rêver.
Entraineur personnel certifiée et co-auteur du livre Manger bien, bougez bien, vivez bien, Galina Denzel a élaboré un guide de marche sur 21 jours pour débutantes afin de vous aider à perdre du poids et tonifier votre corps. Facile, vous pourrez maigrir sans fournir d’efforts à haute intensité. En outre, selon le Dr Stéphane Cascua, médecin du sport, en faisant de la marche vous perdez 45% des graisses, alors que vous n’en perdez que 35% en trottinant et 25% en courant à la limite de l’essoufflement.
Ce guide se compose de trois niveaux de difficulté :

  • Facile : Vous marchez comme si vous vous promenez.
  • Modéré : Votre rythme de marche s’intensifie quelque peu, mais vous avez encore assez de souffle pour tenir une conversation par exemple.
  • Rapide : Votre rythme de marche est intense et il vous est difficile de parler.

Guide de marche sur 21 jours

Semaine 1

  1. Lundi : Marchez 5 minutes le matin avant d’aller au travail et 5 minutes le soir en rentrant (ou tout autre moment qui vous conviendrait dans la journée). Nous vous conseillons de descendre une station avant votre arrêt de métro, tram, bus… habituel ou de garer votre voiture un peu plus loin. Le niveau de difficulté devrait être facile à modéré.
  2. Mardi : Vous marcherez 7 minutes le matin et le soir. Faites un petit tour du pâté de maisons par exemple.
  3. Mercredi : Encore deux minutes de plus que la veille.
  4. Jeudi : Cette fois consacrez 10 minutes à la marche le matin et 10 minutes le soir.
  5. Vendredi : Marchez 12 minutes le matin et 12 minutes le soir. Si vous ne travaillez pas loin de chez vous, c’est une excellente raison pour ne pas prendre de voiture. Faites du bien à votre corps en protégeant l’environnement.
  6. Samedi : Marchez 15 minutes le matin et 15 minutes le soir.
  7. Dimanche : Marchez 18 minutes le matin et 18 minutes le soir. C’est le weekend end, baladez-vous en ville ou en forêt et faites de longues promenades en prenant un bon bol d’air frais en bonne compagnie.

Semaine 2

C’est la semaine où le niveau de difficulté commence à augmenter.

  1. Lundi : Marchez 2 minutes à un rythme facile, puis 10 minutes de marche rapide et enfin 2 minutes de marche facile. Pour un total de 14 minutes de marche.
  2. Mardi : Marchez 20 minutes à un rythme modéré.
  3. Mercredi : Vous marcherez 22 minutes. 5 minutes à un rythme facile, vous accélérez ensuite la cadence pendant 12 minutes de marche rapide, puis de nouveau 5 minutes de marche facile.
  4. Jeudi : Marchez 20 minutes à un rythme modéré.
  5. Vendredi : Marchez 5 minutes à un rythme facile, 15 minutes à un rythme rapide et ralentissez enfin 5 minutes à un rythme facile. Soit 20 minutes de marche au total.
  6. Samedi : Comme jeudi, vous marcherez 20 minutes à un rythme modéré.
  7. Dimanche : Marchez 5 minutes à un rythme facile, ensuite 18 minutes à un rythme rapide et de nouveau 5 minutes à un rythme facile.

Semaine 3

Vous arrivez à la fin du guide, et vous devriez déjà sentir la différence. L’effort s’intensifie mais n’abandonnez surtout pas !

  1. Lundi : Montez et descendez les escaliers à un rythme modéré puis ajoutez 2 minutes à un rythme facile. Faites attention à bien poser vos talons sur le sol.
  2. Mardi : Marchez 20 minutes à un rythme modéré.
  3. Mercredi : Montez et descendez un maximum d’escaliers à un rythme modéré pendant 12 minutes puis ajoutez 2 minutes à un rythme rapide.
  4. Jeudi : Marchez 25 minutes à un rythme modéré puis faites une série de 12 squats pour tonifier votre fessier.
  5. Vendredi : Montez et descendez un maximum d’escaliers pendant 20 minutes puis ajoutez 3 minutes en ralentissant à un rythme facile.
  6. Samedi : Marchez 25 minutes à un rythme modéré.
  7. Dimanche : Marchez 20 minutes à un rythme rapide et enfin 3 minutes à un rythme facile.

Vous retrouverez, grâce à ce programme, votre meilleure version. Néanmoins, pour entretenir ces résultats, nous vous conseillons de pratiquer une activité physique régulière et de suivre un régime alimentaire équilibré. 

Le bicarbonate de soude est un aliment popularisé il y a plus de 150 ans. Il s’est depuis imposé comme un élément incontournable dans de nombreux ménages. Peu coûteux, naturel et multiusage, le bicarbonate de soude est indéniablement un produit essentiel que vous devriez avoir dans votre armoire de cuisine. En outre, des recherches ont récemment affirmé qu’il pouvait traiter naturellement des maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde. Explications.
Les utilisations du bicarbonate de soude sont diverses. Néanmoins, nombreux sont ceux qui pensent que ce n’est qu’un simple ingrédient de cuisine ou un moyen de se débarrasser des mauvaises odeurs. Ces personnes seraient pourtant surprises de découvrir que le bicarbonate de soude regorge de vertus pour la santé et permet de lutter contre de nombreuses maladies.

Le bicarbonate de soude : un traitement pour les maladies auto-immunes

Une étude récente dirigée par le docteur Paul O’Connor et publiée dans The Journal of Immunology a affirmé que le bicarbonate de soude pouvait lutter efficacement contre les maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde. En effet, selon les chercheurs, consommer quotidiennement  du bicarbonate de soude dilué dans de l’eau, permettrait de stimuler le système immunitaire luttant de facto contre l’inflammation.
Dr O’Connor a expliqué à nos confrères de Medical News Today, que le bicarbonate de soude était un traitement efficace et inoffensif pour les maladies inflammatoires notamment l’arthrite.

Mais comment agit-il ?

En fait, les chercheurs sont partis du constat selon lequel le bicarbonate de soude permettait de ralentir la progression de la maladie rénale. Ainsi, ils ont pu remarquer que le bicarbonate de soude aidait à modifier l’équilibre des cellules immunitaires dans les reins, de renforcer les cellules immunitaires anti-inflammatoires et de réduire les cellules inflammatoires.
Ils ont également pu constater que le bicarbonate de soude avait les mêmes fonctions anti-inflammatoires sur le sang et la rate. En fait, c’est en grande partie grâce aux cellules mésothéliales qui se trouvent dans nos organes internes et communiquent avec eux à travers des microvillosités qui diffusent l’acétylcholine, un neurotransmetteur qui joue un rôle primordial aussi bien dans le système nerveux central, que dans le système nerveux autonome.
Ainsi, la réponse inflammatoire est transmise par le biais de signaux d’acétylcholine par les microvillosités qui relient les cellules mésothéliales à l’organe qu’elles tapissent : « Nos données indiquent que le NaHCO 3 par voie orale active une voie anti-inflammatoire splénique et confirme que les signaux qui arbitrent cette réponse sont transmis à la rate via une nouvelle fonction neuronale des cellules mésothéliales », ont expliqué les auteurs de l’étude.

Un traitement sans risques pour la santé

Les médicaments contre la polyarthrite rhumatoïde ont de nombreux effets secondaires handicapants. Ainsi, le bicarbonate de soude pourrait constituer un traitement efficace et peu cher contre l’inflammation qui provoque les maladies auto-immunes.

Comment boire du bicarbonate de soude ?

Consommez ce traitement de préférence 1 heure avant le repas du midi ou 1 heure après le diner. Si vous le prenez avec de la nourriture, certaines molécules de protéines non digérées risquent de s’infiltrer dans l’intestin.
Commencez par diluer 1/8 de cuillère à café de bicarbonate de soude dans de l’eau puis augmentez progressivement la dose jusqu’à ¼ de cuillère à café.

Mise en garde

Ne consommez pas du bicarbonate si votre sang est alcalin, car cela peut provoquer des effets indésirables importants, voire une crise cardiaque ou une hyper alcalose.
Si vous ressentez des palpitations cardiaques ou si vous avez des problèmes cardiaques prenez impérativement conseil auprès de votre médecin avant de commencer ce genre de traitement.
Si vous prenez des traitements contre la thyroïde, vous risquez de ne pas absorber le bicarbonate de soude correctement.
Il est toujours conseillé de consulter son médecin traitant avant de commencer une routine naturelle.

Délicieuse et rafraîchissante, l’eau citronnée est riche en bienfaits pour votre corps. Elle est d’ailleurs devenue la boisson favorite des personnes à la recherche d’un régime sain et se substitue de plus en plus au café du matin. Efficace pour prévenir de nombreux troubles de santé, l’eau citronnée peut être utilisée pour près de 10 problèmes différents. Les voici.
Souvent, nous avons tendance à nous tourner vers le premier comprimé qui nous tombe sous la main, sans vraiment savoir si celui-ci peut régler notre souci de santé. En effet, de nombreuses personnes ont la fâcheuse manie de « deviner » les bienfaits d’un médicament ou d’un autre, sans prendre la peine de se renseigner sur des méthodes plus simples ou du moins naturelles.
Selon The International Journal of Food Sciences, la teneur du citron en composés phénoliques, en flavonoïdes et en vitamine C lui attribue un pouvoir antioxydant, anti-inflammatoire, antibactérien et anti-cancer très important. Par ailleurs, le citron est riche en minéraux, fibres alimentaires, et caroténoïdes, qui lui confèrent une action bénéfique sur le corps entier.
Boire un verre d’eau citronnée par jour peut vous aider à prévenir les 10 problèmes suivants :

  1. Le rhume

Selon une étude menée par The Annals of Nutrition and Metabolism, la vitamine C et le zinc (tous deux présents dans le citron) permettraient de moduler la résistance du corps aux infections, de prévenir les inflammations, ainsi que de réduire la durée des infections des voies respiratoires telles que le rhume.

  1. Les calculs rénaux

Pour des calculs rénaux de petite taille, l’eau citronnée est un allié de taille. D’après une recherche menée par un médecin du San Diego Kidney Stone Center, une thérapie à base d’eau et de citron aurait permis de réduire le taux de formation des calculs rénaux chez ses patients (passant d’un taux de formation de 1 à 0.13 par patient).

  1. La prise de poids

Grâce à la vitamine C, le citron (associé à un régime sain) permet de faciliter la perte de poids en augmentant les taux du bon cholestérol (HDL) et en réduisant le gras du corps. En effet, une étude démontre que des niveaux faibles de vitamine C sont associés à un indice de masse corporelle plus élevé et à la répartition de la graisse abdominale.

  1. Le vieillissement de la peau

Selon une étude menée sur 4025 femmes d’âge moyen (entre 40 et 74 ans), une consommation régulière de vitamine C préviendrait l’apparition des rides chez ces dernières. En effet, ce macronutriment à l’action antioxydante puissante est souvent utilisé en dermatologie afin de réduire le photovieillissement.

  1. Traitement de l’acné

La richesse du citron en macronutriments permet de traiter les inflammations de la peau, comme en témoigne une étude menée sur 89 sujets souffrant d’acné (hommes et femmes confondus). Après 12 semaines de traitement incluant aussi de la vitamine E,  ces derniers auraient vu une amélioration significative de l’état de leur peau.

  1. Accumulation de toxines

Selon une étude publiée par The Journal of Endourology, la consommation de citron riche en acide citrique associé à un liquide (eau) favorise le volume urinaire, permettant d’éliminer les toxines du corps en réduisant la saturation de l’urine en calcium et autres cristaux.

  1. Une pression artérielle élevée

D’après une étude publiée par The Journal of Nutrition and Metabolism, l’ingestion régulière de citron associée à une activité de marche possède une action efficace sur la pression sanguine lorsque celle-ci est trop élevée. Les résultats démontrent en effet que les  flavonoïdes présents dans le citron seraient à l’origine d’une corrélation négative entre ce fruit et la tension artérielle systolique.

  1. Des os fragiles

Une étude portant sur les bienfaits des boissons à base de citron aurait présenté des résultats concluants sur l’ostéoporose, maladie se manifestant souvent chez les femmes après la ménopause. Comme l’expliquent les scientifiques, l’acide citrique agit en tant qu’agent chélateur et favorise l’absorption de minéraux tels que le calcium et le fer,  inhibant ainsi la résorption osseuse en maintenant des taux normaux pour ces derniers.

  1. Les douleurs articulaires

Des scientifiques auraient établi un lien positif entre la consommation de fruits riches en flavonoïdes et le soulagement des douleurs liées à l’arthrose et à l’arthrite rhumatoïde plus particulièrement. Le citron qui en fait partie serait donc un aliment efficace dans la réduction des souffrances et des inflammations articulaires.

  1. Le mal de gorge

Les traitements complémentaires naturels sont un remède efficace pour traiter les symptômes du rhume. C’est ce que prouve une étude publiée par la revue scientifique PLOS One, où le jus de citron notamment serait largement utilisé en Europe pour prévenir les maladies mineures liées au froid. En effet, l’action anti-inflammatoire du citron soulage les maux de gorge et les irritations.

Mises en garde

Le citron est déconseillé aux personnes qui souffrent d’ulcère d’estomac, de reflux gastro-œsophagien, de troubles biliaires ou rénaux et à celles qui sont allergiques aux agrumes.

Connu pour être un remède naturel, le miel possède de nombreux bienfaits pour l’organisme. Avec des vertus guérisseuses, cicatrisantes et antibactériennes, l’aliment peut être utilisé dans la prévention et la lutte contre plusieurs maladies. Mélangé à l’eau tiède, le miel peut se transformer en boisson sucrée aux nombreux bienfaits santé.
Saviez-vous que le miel était considéré comme une nourriture sacrée depuis des millénaires ? Et pour cause, c’est l’un des aliments les plus recommandés pour soigner les maladies naturellement. La combinaison du miel et de l’eau tiède peut être intéressante pour créer un effet détox et positif pour plusieurs troubles liés au corps.

Ingrédients

-1 cuillère à café de miel biologique

Préparation

Etape 1 : Chauffez de l’eau jusqu’à ce qu’elle soit tiède
Etape 2 : Mélangez une cuillère à café de miel bio à un verre d’eau. Si vous souhaitez une quantité plus importante de ce remède naturel, mélangez une bouteille d’eau tiède à quatre cuillères à soupe de miel.
Il est important de consommer ce breuvage tous les matins à jeun. Faites en sorte de le boire rapidement pour profiter de tous ses bienfaits. Pour profiter de ses effets, vous pouvez aussi boire cette préparation le soir avant de vous coucher.

Mise en garde

Le miel est déconseillé aux enfants de moins d’un an car il risque d’être la cause du botulisme infantile. Les personnes allergiques au pollen ou aux abeilles sont sujettes aux effets indésirables du miel.

Bienfaits du miel

Booster du système immunitaire

Le miel agit comme un stimulant des défenses naturelles.  Cette étude le prouve : l’aliment peut agir comme un bouclier contre de nombreuse maladies telles que l’asthme, la tuberculose, les ulcères.  Grâce à ses propriétés antibactériennes, le miel empêche la prolifération des bactéries à l’intérieur de l’organisme. Ajouter cet ingrédient à votre régime alimentaire est donc judicieux pour prévenir l’apparition des maladies ou lutter contre celles-ci de manière naturelle.

Un aliment aux vertus cicatrisantes

Les scientifiques l’affirment : le miel est efficace pour soigner les blessures et les cicatriser. Ses propriétés antiseptiques et antibactériennes sont idéales pour la cicatrisation et la prévention d’éventuelles infections. Le liquide sucré peut également agir comme un anti douleur sur la zone concernée.

Lutte contre l’insomnie

Saviez-vous que le miel pouvait vous aider à passer des nuits tranquilles ? En effet, l’aliment a des propriétés sédatives scientifiquement prouvées. N’hésitez pas à l’ajouter à vos tisanes lorsque vous avez du mal à vous endormir.

Un aliment qui baisse le cholestérol

Moins sucré que le sucre, le miel a la capacité de faire baisser la présence de cholestérol dans le sang. Cette étude le prouve : l’aliment fait baisser le mauvais cholestérol présent dans l’organisme prévenant ainsi les risques d’obstruction artérielle et de maladies cardiovasculaires.

Le miel contre les problèmes digestifs

Le remède ancestral a des propriétés régulatrices de la flore intestinale. Source de nombreuses enzymes facilitant l’assimilation des nutriments ainsi que le transit, le miel pourrait être le remède contre de nombreux maux liés à cette fonction organique. C’est d’ailleurs scientifiquement prouvé : son effet antibiotique combat les bactéries responsables de maladies digestives. Ajouter du miel à son régime alimentaire est donc recommandé pour ceux qui sont sujets à des troubles digestifs.

Le miel : un remède pour la peau

Les recherches scientifiques  le prouvent. Le miel a des propriétés curatives des affections de la peau. Reconnu pour être un anti-inflammatoire efficace, il peut soigner le psoriasis, l’excès de sébum, l’acné en plus d’aider à la cicatrisation de la peau. En outre, le miel possède des vertus cosmétiques reconnues pour l’hydratation de la peau, la prévention du vieillissement ou le soin des cheveux grâce à son potentiel antioxydant.

Vous ressentez des douleurs sciatiques et vous ne savez plus quoi faire ? Cet article est fait pour vous ! En effet, ces douleurs peuvent littéralement nous clouer au lit, et elles deviennent aisément insupportables au quotidien. Pour soulager vos peines, nous vous proposons quelques exercices très simples à réaliser chez soi.
Imaginez devoir effectuer vos tâches quotidiennes en ayant le bas du dos et la jambe immobilisés par la douleur ! En effet, la sciatique peut s’avérer être un réel handicap dans la vie de tous les jours, surtout au travail ou dans la performance d’efforts physiques.
Saviez-vous qu’en France, la névralgie sciatique touche près de 100.000 personnes par an, et que d’après le campus de neurochirurgie français, 37 000 d’entre eux nécessiteraient des interventions médicales ? En effet, la sciatique, souvent causée par une hernie discale se produit lorsque les racines des nerfs sciatiques se retrouvent compressées. C’est une douleur assez commune qui peut très vite limiter les mouvements de la personne atteinte en fonction de son intensité.
Examinons cette maladie de plus près !

La névralgie sciatique

A ne pas confondre avec la lombalgie, communément appelée le tour de rein, la douleur sciatique est spécifique aux nerfs du même nom. Son intensité et sa capacité à nous immobiliser lorsqu’elle est trop intense est due au fait que ces nerfs sciatiques proviennent du bas du dos mais s’étendent aussi à l’arrière du corps en touchant les cuisses, les jambes, ainsi que les pieds. Voilà pourquoi en cas de sciatique, la douleur se fait ressentir à plusieurs niveaux.
Cependant, comme l’explique le British Medical Journal (BMJ), la névralgie sciatique peut être traitée de manière assez simple et seule une minorité a recours à la chirurgie. Dans cet article, les facteurs de risque sont variés et dépendent majoritairement de l’historique personnel. Le BMJ identifie notamment les facteurs suivants :

  • L’âge (45 à 64 ans)
  • La taille de la personne
  • Le tabagisme
  • Le stress
  • L’activité physique (surtout soulever des poids lourds)
  • La conduite

Une bonne hygiène de vie est nécessaire afin de prévenir les douleurs sciatiques. En effet, il est important de maintenir des habitudes saines et de privilégier des positions où la colonne vertébrale reste droite pour réduire les risques d’inflammation dus aux faux-mouvements et aux mauvaises postures que l’on peut adopter au quotidien.
Dans les cas où la douleur s’est déjà déclarée, certains exercices et étirements très simples peuvent vous aider à soulager votre peine. En voici quelques-uns que vous pouvez faire à la maison et qui ne vous demanderont que quelques minutes !

Exercices pour soulages vos douleurs sciatiques

  1. Etirement du dos


Pour cet exercice, allongez-vous sur le sol. Pliez le genou droit tout en gardant votre pied à plat. Soulevez légèrement le buste et maintenez cette position pendant quelques secondes. Répétez ces mouvements avec la jambe gauche.

  1. Etirement genou poitrine


Toujours dans une position allongée, pliez vos genoux à 90 degrés. Placez vos mains autour de vos cuisses et rapprochez vos deux genoux de votre poitrine. Inspirez en maintenant cette position. Expirez en posant vos genoux au sol.

  1. Exercice de rotation de la colonne vertébrale


Pour ce troisième étirement, maintenez un dos bien droit contre le sol. Levez la jambe droite de manière perpendiculaire en veillant à ce que celle-ci ne soit pas pliée. Effectuez maintenant une rotation de 90 degrés vers la gauche tout en gardant la jambe tendue de manière à ce que vos orteils touchent le sol. Maintenez cette position quelques secondes et revenez à la première position avant de reposer votre jambe. Répétez le même mouvement avec la jambe gauche (rotation vers la droite).

  1. L’étirement du chat


Comme son nom l’indique, cet exercice ressemble aux étirements du chat et consiste à arrondir et à creuser le dos. Pour le réaliser, placez-vous au sol, les mains et les genoux dans l’axe des épaules et des hanches. Une fois cette position adoptée, inspirez lentement en creusant le dos et en regardant droit devant vous. Maintenant, expirez tout en courbant votre dos et en regardant par terre.

  1. Etirement des ischio-jambiers


Pour ce dernier exercice, mettez-vous en position debout face à une chaise. Placez vos mains autour de vos hanches et levez la jambe droite en la plaçant sur la chaise en face de vous.  En gardant le dos bien droit, abaissez légèrement votre buste pour bien étirer vos muscles. Répétez avec la jambe gauche.
Attention à ne pas utiliser une chaise trop haute pour cet exercice !

Tous les jours, notre corps est soumis à rude épreuve : stress, pollution, produits chimiques, mauvaise alimentation… Il essaye pourtant de s’assainir quotidiennement et de se débarrasser de tous les déchets que nous lui imposons. Néanmoins, il arrive par moments que la concentration de ces toxines soit trop élevée, surchargeant notre foie et nous assignant à la merci de nombreuses maladies. Pour vous aider à nettoyer votre corps de toutes ces impuretés, nous vous proposons la recette d’une boisson détox aux vertus considérables.
Le surmenage et le stress font partie des principales causes de production de toxines dans notre organisme. Lorsqu’on est en situation de stress, cela provoque une diminution de la performance de notre système immunitaire perturbant ainsi le processus de digestion. En outre, à cause d’une alimentation riche en sucres et en gras, d’une consommation excessive d’alcool ou de produits nocifs pour la santé, notre système ingère une quantité démesurée de substances toxiques qu’il se retrouve incapable d’éliminer par lui-même.

Pourquoi est-il important de détoxifier notre organisme ?

Notre corps est doté d’un système de filtration qui joue un rôle primordial dans le processus de digestion. Les reins et le foie fonctionnent simultanément  afin d’absorber les nutriments dont nous avons besoin et de filtrer tous les déchets que nous absorbons. Lorsque ces deux organes sont saturés, cela cause une accumulation d’acides pouvant provoquer de nombreux dysfonctionnements tels que les reflux gastriques, la difficulté à se débarrasser des graisses et des glucides, les ballonnements etc.
Nous pouvons nettoyer notre corps avec des cures de désintoxication favorisant ainsi un nettoyage optimal des reins et du foie.

Recette d’une incroyable boisson détoxifiante

Ingrédients

  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café de miel
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 1 grand verre d’eau

Préparation

Mixez tous les ingrédients ensemble. C’est prêt !
Consommez cette boisson tous les matins, à jeun. Vous pourrez ainsi profiter de tous ses bienfaits et les résultats sur votre organisme seront incroyables !

Les bienfaits de ses composants

Le vinaigre de cidre : Grâce à l’acide acétique qu’il contient, le vinaigre de cidre permet de réduire considérablement la pression artérielle. En outre, il est riche en bonnes bactéries, en antioxydants et en enzymes. Il booste le système immunitaire et régule le système digestif, permet de contrôler le diabète et réduit le taux de mauvais cholestérol.
Le citron : Le citron réduit le niveau d’acidité dans le corps ce qui contribue à une meilleure digestion. De plus, il permet de lutter contre le diabète, favorise la perte de poids en réduisant la graisse corporelle et draine naturellement le foie.
Le miel : Le miel est un baume naturel riche en composés bénéfiques. Une seule cuillère à café de miel par jour permet de nettoyer le foie et d’agir comme un antibactérien redoutable, qui permettra de stimuler votre métabolisme et de vous protéger contre de nombreuses maladies. Le miel permet en outre de combattre le diabète et le mauvais cholestérol.
La cannelle : Cette épice est l’un des plus puissants antioxydants qui puissent exister. La cannelle est donc un excellent moyen d’améliorer votre santé cardio-vasculaire et de lutter contre les radicaux libres, des molécules instables produites notamment par les toxines et responsables de diverses maladies. En outre, elle permet au glucose de pénétrer plus facilement dans les cellules, ce qui permet de contrôler la glycémie.

Mises en garde

Le vinaigre de cidre doit être dilué et ne doit pas être consommé à forte dose. Il pourrait provoquer toute sorte de désagréments et de troubles digestifs.
Le miel ne doit pas être consommé par les enfants de moins de un an car il provoque le botulisme infantile.
Le citron est contre-indiqué aux personnes souffrant d’allergies aux agrumes, de troubles rénaux, de troubles biliaires ou d’ulcères d’estomac.
Attention à ne pas consommer de cannelle en trop grande quantité, elle peut être hypertensive et provoquer des troubles cardiaques. En outre, la cannelle est déconseillée aux enfants et aux femmes enceintes.

Si vous êtes en pleine bataille avec vos kilos en trop, ce régime va vous remonter le moral ! Simple mais efficace, il va apporter à votre corps les nutriments dont il a besoin, tout en vous permettant de perdre du poids. Vous verrez, vous serez capable d’en apprécier les résultats dès la première semaine !
Parfois, perdre du poids signifie aller en guerre. C’est une bataille psychologique de maintenir sa motivation sur du long terme, voilà pourquoi ce régime rapide est une solution efficace pour les personnes désireuses de perdre du poids rapidement. En effet, savoir dire non en présence de repas plus succulents les uns que les autres est une tâche herculéenne qui requiert un grand contrôle de soi.
Ce régime consiste en un menu très simple qu’il faut suivre pendant une semaine pour observer des résultats satisfaisants. Examinons de plus près les ingrédients clés qu’il contient.

Citron et pamplemousse

On ne vous le présente plus, le citron est un fruit aux propriétés antioxydantes bien connues des régimes. Comme l’explique The Journal of Nutrition Research, le jus de citron est un allié naturel aux nombreux bienfaits dont la réduction de la graisse corporelle chez les personnes en surpoids. De plus, ce fruit peut favoriser le processus de digestion dans le corps. Selon Pip Reed, nutritionniste experte en perte de poids, la richesse nutritive du citron en fait un aliment efficace à consommer au quotidien lorsque le foie ou le corps ont du mal à se détoxifier. De la même famille que le citron, le pamplemousse fait également partie du menu que l’on vous propose. En effet, sa teneur en vitamine C, magnésium, potassium et en fibres alimentaires en font un fruit très utile pour fournir à l’organisme ce dont il a besoin, même en période de régime.

Viande blanche, œufs, et yaourt

Comparés aux autres viandes et aliments, The Journal of Food and Nutrition Research identifie la viande blanche et les œufs comme des sources de protéines de « haute qualité ». Dans le cadre d’une étude comparant des régimes respectivement faibles et riches en protéines, les scientifiques ont découvert que les résultats les plus concluants provenaient de ces derniers.  The European Food Safety Authority (EFSA) a notamment estimé que l’apport journalier moyen des protéines chez un adulte en bonne santé devrait se maintenir à 0.66g de protéines /kg du poids corporel. Dans ce régime, la quantité de viande blanche autorisée n’est pas restrictive, il est donc facile d’adapter ses besoins en protéines en fonction de son poids pour maintenir un métabolisme sain. Par ailleurs, il inclut également du yaourt au déjeuner, produit laitier riche en calcium, zinc, vitamine B et en protéines.

Passons donc à ce fameux régime et voyons voir son menu !

Petit-déjeuner

Au réveil, buvez un verre d’eau mélangé à du jus de citron pour purifier votre corps et activer votre métabolisme. Une demi-heure plus tard, mangez deux pommes ou deux oranges (que vous pouvez remplacer par un pamplemousse). Ajoutez à cela une poignée d’amandes, de noix, ou de noisettes. Ces fruits secs sont une bonne source de protéines et de matières grasses saines qui vous procureront un sentiment de satiété.

Déjeuner

Ce repas consiste à manger de la viande blanche selon la quantité désirée (attention aux excès), accompagnée de légumes verts cuits à la vapeur. Vous pouvez aussi prendre  un yaourt au lait de chèvre.

Collation

Vous pouvez manger une salade (tomate et laitue) assaisonnée d’huile d’olive et de très peu de sel.

Diner

Ce repas est très important car il doit être consommé au plus tard à 18h. En effet, c’est un moyen efficace de réduire son apport calorique quotidien et de mettre un frein aux grignotages du soir. Le diner consiste à manger 2 œufs durs, accompagnés d’une salade de concombre ou une salade verte assaisonnée d’huile d’olive et peu de sel.
Contre-indications citron :Sa consommation est déconseillée si vous prenez des médicaments antiacides. Il vaut mieux espacer de 3 heures la consommation de ce fruit et la prise de vos médicaments.
A éviter également par les personnes souffrant gravement de reflux gastro-œsophagien, d’œsophagite peptique et de hernie hiatale. Ce fruit pourrait causer une irritation de la muqueuse de l’œsophage ou causer des brûlures épigastriques.
Contre-indication pamplemousse :Ce fruit peut provoquer des interactions médicamenteuses dangereuses. Contactez votre médecin avant de commencer ce régime si vous êtes sous traitement.

Les calculs rénaux, souvent comparés à des petites pierres, se situent au niveau des reins et peuvent être très douloureux. La douleur ressentie est généralement liée à l’emplacement de ces calculs. En fonction de leur taille, ils peuvent parfois être traités grâce à des remèdes naturels très simples et à la portée de tous. Dans cet article, nous vous proposons un mélange à base d’huile d’olive et de jus de citron.
Dans la majorité des cas, les calculs rénaux sont généralement difficiles à identifier. On ressent une légère douleur mais on ne pense pas forcément au calcul rénal. Cela signifie que les petites pierres sont toujours au niveau du bassin rénal. Dès qu’elles s’approchent de l’urètre ou de la vessie, les douleurs commencent à se manifester. Ce remède à base de citron et d’huile d’olive soulage ces maux, et prévient l’aggravation du calcul en se débarrassant de ces petits cailloux.

Calculs rénaux

Les calculs rénaux sont des petites pierres qui se forment dans le bassin rénal, et représentent l’une des maladies les plus communes des voies urinaires. Le type le plus commun de calcul est le calcium oxalate qui est initié à partir des plaques de Randall présentes à la surface des papilles rénales.  Ces plaques composées majoritairement de calcium sont un environnement propice au développement de calculs urinaires.
Lorsqu’ils sont de petite taille, ces calculs sont éliminés par le corps à travers l’urine. Ils traversent la vessie sans encombre et au bout de quelques jours, voire quelques semaines, ils disparaissent aussi silencieusement qu’ils sont apparus. Il suffit seulement de boire beaucoup de liquides pour faciliter leur élimination. Cependant, pour des calculs de taille plus imposante, les crampes ressenties nécessitent la prise d’antidouleurs et dans les cas  les plus développés, une intervention médicale pour les retirer.
En effet, les calculs rénaux peuvent faire extrêmement mal. Ces derniers peuvent rester bloqués au niveau de l’urètre ou de la vessie. Par ailleurs, il est difficile de reconnaître un calcul rénal si les symptômes ne se sont pas encore manifestés.

Symptômes

Les symptômes des calculs rénaux sont liés à leur emplacement dans le corps. Ces cailloux peuvent en effet être situés au niveau des reins, de l’urètre, ou de la vessie urinaire. S’ils ne bloquent pas l’une de ces parties, les calculs peuvent passer complètement inaperçus car il n’y a aucun symptôme qui nous permet de les identifier. D’ailleurs, très souvent les gens qui ressentent une sensation d’inconfort dans les reins ne pensent pas à un calcul rénal car ils l’associent à une douleur vraiment intense.
Lorsqu’il s’agit de gros calculs, les symptômes peuvent se manifester de plusieurs manières. Les gens qui en souffrent sont sujets notamment à des coliques rénales. Ces douleurs, souvent brusques, varient en intensité et sont parfois accompagnées par des nausées et des vomissements. Elles durent en moyenne de 20 à 60 minutes et se propagent du flanc vers le bas ventre. D’autres symptômes tels que l’hématurie (sang dans l’urine), uropathie obstructive (infection de la vessie) ou hydronéphrose (dilatation des reins) permettent également de diagnostiquer un calcul rénal.

Pourquoi le citron et l’huile d’olive ?

Le citron permet de minimiser la formation de cailloux dans les reins et l’huile d’olive agit en tant qu’antidouleur pour soulager les souffrances rénales. Selon une étude menée par Dr. Roger L. Sur, médecin urologue et directeur du UC San Diego Comprehensive Kidney Stone Center, boire du jus de citron mélangé à deux litres d’eau par jour aurait réduit le taux de formation de cailloux dans les reins de 1 à 0.13 caillou par patient. En effet, le Dr Sur insiste sur les bienfaits du citron lorsqu’il s’agit des reins. Cet agrume, riche en citrate, est un inhibiteur naturel de calculs rénaux. Une seconde étude menée par des scientifiques au Monell Chemical Senses Center démontre que l’huile d’olive extra vierge contient de l’oléocanthal qui possède des propriétés anti-inflammatoires similaires à l’ibuprofène.
Remède naturel pour se débarrasser d’un calcul rénal

Ingrédients

·      100ml de jus de pomme bio
·      100ml d’huile d’olive vierge extra
·      100ml de jus de citron (1 citron pressé)

Méthode de préparation

Mélangez tous les ingrédients et placez-les dans un récipient en verre. Pendant 6 jours, buvez régulièrement ce remède en veillant à ne pas prendre plus de 50ml au réveil, et assurez-vous de toujours bien agiter avant de boire cette préparation. Après environ 4 jours, ce remède fera fondre les calculs rénaux et les résidus restant seront éliminés à travers l’urine.

Mises en garde :

Le citron est déconseillé chez les personnes souffrant d’ulcères de l’estomac et il est contre-indiqué en cure chez les personnes atteintes de calculs biliaires.
Il n’est pas recommandé d’utiliser cette préparation pour les calculs d’une grosseur égale ou supérieure à 15mm. Pour des cailloux de cette taille, prenez contact avec votre médecin.